Démissionner en beauté : quelques conseils

lettre de démission

Vous avez décidé qu'il était temps de changer d'emploi ? Sans doute avez-vous passé quelques nuits d'insomnie sur la question. Et comme si la décision n'était pas assez difficile, vous devez également rédiger une lettre de démission. Prenez néanmoins le temps qu'il faut pour démissionner en beauté. N'aimeriez-vous pas prester votre préavis dans une ambiance cordiale ? En outre, on peut toujours être amené à rencontrer à nouveau ses ex-collègues. Lisez nos conseils pour rédiger une lettre de démission sans faute.

Découvrez plus de conseils de carrière

D'abord votre entretien de sortie, ensuite votre lettre de démission

Soumettre une lettre de démission avant d'en avoir touché un mot à votre supérieur, c'est non seulement impoli, mais également fort peu professionnel. Avant de vous arrimer à votre traitement de texte pour officialiser votre départ, préparez d'abord soigneusement votre entretien de sortie. Votre patron doit être le premier à être informé de votre démission, même si vous entretenez une excellente relation avec vos collègues.

Ne vous étendez pas sur les raisons

Inutile de vous étendre sur les motifs de votre départ dans votre courrier de démission, ni de révéler qui sera votre nouvel employeur (si vous le savez déjà). En effet, vous avez déjà évoqué ces raisons au cours de votre entretien de sortie – cela doit suffire. Même si vous avez quelque chose sur l'estomac, le coucher sur papier n'est pas une bonne idée. Faites court et simple : confirmez que vous présentez votre démission et à partir de quand.

Adoptez un ton professionnel

Vous entretenez des relations cordiales avec votre supérieur ? Quand bien même, votre lettre de démission sera rédigée sur un ton professionnel. Il s'agit d'un document officiel, sur lequel vous devrez également indiquer la date. Ce que vous ferez de préférence en tête de lettre. Pensez également à demander un accusé de réception. On ne sait jamais : en cas de discussion sur la date à laquelle vous avez présenté votre démission, vous détenez une preuve. Pour la même raison, envoyez une nouvelle version de votre lettre de démission au cas où, pour une raison ou une autre, la date de votre sortie de service venait à être modifiée.

Remerciez votre employeur

Même s'il vous tarde de faire vos cartons, gardez à l'esprit que celui qui a reçu votre lettre de démission est aussi celui qui peut vous fournir de bonnes références. Imaginez que votre futur employeur l'appelle pour solliciter un feedback à propos de vos services ? Par conséquent, remerciez votre employeur dans votre lettre de démission et exprimez-vous sur ce que vous avez appris ou sur ce qui vous particulièrement plu. Représentez-vous les moments les plus agréables de votre travail, et écrivez en ayant cela à l'esprit.

Montrez que vous voulez une transition fluide

En perspective de votre entretien de sortie, vous avez sans doute préparé une liste des tâches et des projets à confier à votre successeur et à parcourir avec lui. Tout comme pour ce qui est des raisons de votre départ, veillez à ce que votre lettre de démission ne s'attarde pas trop sur les questions relatives à la transmission. Mieux vaut terminer votre courrier sur une note générale précisant que vous œuvrerez pleinement à la fluidité de la transition. Ne promettez pas ce que vous ne pourrez pas tenir, mais en soulignant votre souhait de veiller à l'ordre et à la méthode, vous assurez à votre employeur que vous continuerez de faire de votre mieux jusqu'à la fin de votre préavis.   

Découvrez plus de conseils de carrière

Partagez cette page