Quel est le bon moment pour amorcer un changement de carrière ?

Publié par Robert Half 13/05/2015

La plupart des gens sont impatients et enthousiastes à l’idée de commencer un nouveau job.

Ils débordent d’optimisme quant aux gratifications personnelles, professionnelles et financières que leur procurera ce travail. Puis, avec le temps, l’envie de changement de carrière se fait parfois sentir. Mais à quels signes reconnaît-on qu’il est peut-être temps de changer de carrière et de se découvrir une nouvelle vocation ? Vos prestations au travail sont directement liées à votre niveau de motivation. Si vous occupez le même poste depuis longtemps, vous pouvez avoir l’impression d’être enfermé(e) dans une routine qui vous procure peu de défis, d’inspiration et de variété au quotidien.

Changement de carrière interne

Pour opérer un changement de carrière, vous pouvez bien sûr vous porter candidat(e) pour une promotion interne, ou rejoindre une entreprise active dans le même secteur, mais si c’est le travail proprement dit qui vous ennuie, un autre emploi ne résoudra probablement pas le problème. Dans ce cas, il est sans doute préférable de changer complètement de cap. Gardez toutefois à l’esprit que l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs et que des décisions d’une telle importance ne se prennent pas à la légère.

Un nouvel emploi ?

Si votre travail ne vous intéresse plus et si vous avez l’impression qu’il ne vous mène nulle part, vous pouvez toujours en informer votre manager et lui faire comprendre que vous aspirez à des tâches plus passionnantes. Vous augmenterez ainsi les chances que l’on pense à vous lorsqu’une possibilité de promotion se présente. Chacun(e) doit en fin de compte se demander si les raisons qui le/la poussent à opérer un changement de carrière sont vraiment insurmontables. S’il est possible d’y remédier, une mesure aussi drastique n’est peut-être pas nécessaire. Par contre, s’il est dans votre nature d’aimer le changement et les nouvelles expériences, une réorientation professionnelle peut bel et bien être la meilleure solution. Explorez toutes les possibilités, pesez le pour et le contre de votre maintien en poste ou de votre départ, et réfléchissez mûrement votre décision.

Cet article a été initialement publié sur le blog Work Life de Robert Half Australie.

More From the Blog...