5 situations génératrices de stress au travail

Publié par Robert Half 23/02/2015

Le stress au travail : un sujet brûlant s’il en est. Qui n’a jamais été confronté à une situation professionnelle particulièrement stressante ? D’où l’importance de savoir comment aborder le problème lorsqu’il se présente ou – mieux – comment le prévenir ! À défaut, il est certain que vous serez un jour ou l’autre confronté à des plaintes physiques et psychiques. Mais dans quelles circonstances le stress au travail apparaît-il ? Lisez ci-dessous cinq situations génératrices par excellence de stress au travail.

Inscrivez-vous à notre newsletter

1. Des délais irréalistes

Dans le recensement des situations les plus génératrices de stress au travail, les délais irréalistes figurent incontestablement dans le top 3. Les projets impossibles à boucler dans le délai imparti vous arrivent comme une gifle au visage et sont difficilement gérables. Le résultat ? Vous êtes sous pression, la qualité de votre travail en pâtit et votre client – interne ou externe – est mécontent. En outre, il y a de fortes chances que ce projet vous hante la nuit. D’où l’importance d’un calendrier bien pensé. Le délai est trop serré ? Faites-le clairement savoir à l’avance, que ce soit au niveau interne ou externe. Ce faisant, vous bénéficiez en retour d’objectifs réalistes que vous êtes en mesure de réaliser. Apprenez donc de temps en temps à dire « non » si le calendrier qui vous est imposé vous paraît irréalisable.

2. Frictions avec des collègues

Si vous collaborez avec différentes personnes, il peut arriver que des frictions se fassent jour. Elles sont inévitables, mais elles ne doivent pas pour autant être génératrices de stress. Pour autant que vous ne laissiez pas s’éterniser les conflits au travail, il n’y a pas de problème. Parlez, videz le contentieux avec les intéressés et tirez-en des enseignements. À défaut, le contrôle de la situation risque de vous échapper et de générer du stress. Saisissez l’occasion de faire d’un différend un événement positif.

3. La surcharge de travail

Un planning surchargé est d’office synonyme de stress au travail. La vue d’ensemble vous fait défaut et vous êtes incapable de fixer des priorités. Arrivé au stade de la panique, la productivité et la qualité du travail en souffriront assurément. Planifiez vos activités de manière réaliste, anticipez les périodes de pic d’intensité et sollicitez de l’aide si vous êtes débordé. Faire appel à des employés temporaires vous permettra, non seulement de boucler à temps les urgences sans négliger les tâches quotidiennes, mais également d’éviter d’être débordé. Et vous diminuerez d’autant le risque de vous laisser gagner par le stress.

4. L’incertitude, génératrice de stress au travail

Votre employeur navigue en eaux troubles et vous craignez pour votre emploi ? L’incertitude est génératrice de stress, tant dans la sphère privée que dans la sphère professionnelle. Certes, il s’agit de situations que vous ne pouvez maîtriser seul ; pour autant, il y a des moyens de lutter contre ce type de stress, notamment en parlant de vos problèmes avec d’autres personnes. Ne vous laissez pas décourager et efforcez-vous de ne pas mettre en péril votre avenir professionnel.

5. La confusion et le chaos

La confusion accompagne le stress au travail. Si vous ne savez pas précisément ce que vous devez faire, l’incertitude vous gagne et vous retirez moins de satisfaction de votre travail. Faites en sorte – en concertation avec vos collègues et votre supérieur – que les choses soient claires pour tout le monde, de manière à pouvoir travailler efficacement. Vous verrez également plus concrètement les résultats de votre travail, ce qui profitera à la satisfaction générale.

Abordez résolument le problème du stress au travail

Les symptômes du stress au travail ne se manifestent généralement pas d’emblée, d’où la tentation de ne rien faire... Mais si vous laissez les choses se dégrader, le stress au travail peut occasionner des conséquences sanitaires graves : des migraines au burn-out en passant par les gastrites. Pour éviter d’en devenir la proie et d’être hors-circuit trop longtemps, prenez le taureau par les cornes. Vous repérez en vous un symptôme de stress ? Recherchez un remède. La communication est à cet égard fondamentale : parlez-en avec votre supérieur et recherchez ensemble des solutions. En conclusion, abordez le stress au travail à temps afin de ne pas vous exposer à ses conséquences, ni dans la sphère professionnelle, ni dans la sphère privée.

Inscrivez-vous à notre newsletter

More From the Blog...