Communication sur le lieu de travail : adoptez l'intonation adéquate

communication

Nous avons tous conscience de l'intérêt d'une communication claire - certainement sur le lieu de travail - et nous sommes souvent prêts à y travailler. Nous perfectionnons nos capacités de présentation, mettons l'accent sur la bonne formulation de notre message et essayons de mieux écouter. Néanmoins, nous omettons fréquemment un point essentiel : la façon de communiquer. En outre, l'intonation que nous adoptons constitue un aspect crucial, voire plus important que le message lui-même. Voici quelques recommandations vous permettant de prendre conscience de votre ton de voix et d'améliorer votre communication.

Intonation : inconsciente, mais tellement importante

À l'instar du langage corporel, notre ton de voix influence également la manière selon laquelle le message se transmet. Quelle que soit l'information, c'est principalement notre intonation qui indique à l'interlocuteur si nous sommes sincères, agacés, contents, enthousiastes ou nerveux. Nous n'en sommes cependant pas souvent (ou insuffisamment) conscients. "Ce n'est absolument pas ce que j'ai voulu dire", est dès lors une réaction que l'on entend beaucoup en cas de conflits ou de malentendus sur le lieu de travail. Peut-être envoyez-vous, en raison de votre intonation, un autre message que celui exprimé par vos mots ?

(Comment) votre message arrive-t-il ?

Il est important de savoir si vos messages sont transmis comme vous le souhaitez. Comment en avoir le cœur net ? Demandez un feedback à vos collègues, partenaires commerciaux et clients avec qui vous entretenez une relation de confiance. Nous associons encore trop souvent le feedback au fait de "recevoir un commentaire" négatif. Pourtant, le feedback peut endosser un aspect très précieux et constructif en ce qui concerne votre manière de communiquer.  Vos collaborateurs forment votre principale caisse de résonance : encouragez-les donc à donner leur avis et leur feedback.

Par exemple, en tant que responsable, il est indispensable de dégager une confiance en soi, surtout dans l'ère de compétitivité actuelle. Ainsi, vous parvenez à inspirer et à enthousiasmer vos collaborateurs en vue d'atteindre ensemble les objectifs établis. Toutefois, pour savoir si vous montrez réellement de l'assurance, vous devez le demander aux autres.

Juger la communication : points d'attention

Une alternative à la demande de feedback consiste tout simplement à enregistrer votre voix. Aujourd'hui, la quasi-totalité des smartphones sont équipés d'un magnétophone de sorte que vous puissiez enregistrer facilement et quand bon vous semble. En vous réécoutant, vous serez en mesure de prendre la distance nécessaire pour juger objectivement votre propre manière de communiquer. Ou, en tout cas, vous y parviendrez dès que vous aurez réussi à adapter votre intonation après avoir écouté votre propre voix.

Pour connaître les points d'attention, il serait judicieux de retenir les questions suivantes :

  • Votre intonation laisse-t-elle transparaître de l'assurance et de la volonté ? Ou plutôt de l'ennui et de l'incertitude ?
  • Accentuation : mettez-vous l'accent sur les points principaux au moyen de votre voix en insistant par exemple sur les mots essentiels ? Tenez compte du fait que vous pouvez changer complètement la signification de vos phrases en portant simplement l'attention sur d'autres mots.
  • Intonation : le son de votre voix augmente-t-il et descend-il aux bons moments ? Exemple : certaines personnes ont inconsciemment tendance à transformer chaque phrase en question et une telle attitude communicationnelle donne une image très hésitante.
  • Accent : avez-vous peut-être un accent qui pourrait mettre votre message en danger ou faire émerger une fausse image de vous ?
  • Débit : votre débit de parole est-il convenable ? Et adapté à/aux interlocuteur(s) ? 

Partagez cette page