Inadéquation entre le candidat et le poste à pourvoir : comment l’éviter ?

Publié par Robert Half le 16/08/2022
Temps de lecture : 3 minutes

Engager les bons collaborateurs ? Plus facile à dire qu’à faire. Pour une entreprise, dénicher les personnes idéales pour occuper les postes à pourvoir n’est pas simple, d’autant plus dans le contexte actuel de guerre des talents. Mais pourquoi dénombre-t-on autant d’erreurs de recrutement ? Et comment éviter les inadéquations entre postes à pourvoir et candidats ?

Infographie Erreur de Recrutement

Erreur de recrutement = gros impact

Une enquête récemment menée par Robert Half auprès de 300 dirigeants de PME belges révèle que 67 % d’entre eux ont déjà été confrontés à une erreur de recrutement. Selon eux, une inadéquation entre le poste à pourvoir et le candidat a désormais plus d’impact sur l’entreprise qu’avant la pandémie. Aujourd’hui, de nombreuses équipes subissent en effet la pression de l’évolution des conditions de travail (travail hybride, économies…). Dans ce contexte, une personne qui ne s’intègre pas complètement dans l’équipe et n’est pas adaptée au poste génère donc un surcroît de pression. De plus, dans un environnement hybride, il est plus difficile de rectifier le tir lorsque le candidat engagé ne convient pas tout à fait.

Mais une erreur de recrutement a aussi une autre conséquence dans le contexte actuel de guerre des talents : trouver rapidement un remplaçant approprié est plus compliqué en raison de l’offre limitée de candidats possédant les compétences et capacités recherchées. De quoi renforcer davantage la pression subie par les équipes au travail.

Conseils aux managers et entreprises

Que faire en tant que manager/entreprise pour éviter les erreurs de recrutement ? Voici 4 conseils :

1. Commencez par un screening rigoureux

Première étape importante pour éviter toute inadéquation : procédez à un screening rigoureux du candidat. Organisez ensuite un entretien pour obtenir toutes les informations nécessaires sur la personne et déterminer si elle convient au poste.

2. Impliquez les bonnes personnes dans le processus de recrutement

Lorsqu’un candidat passe uniquement l’entretien d’embauche avec le manager, il lui est impossible de ressentir des affinités avec l’équipe. C’est pourquoi il est important de laisser les collègues participer aux entretiens. Leurs discours, qui s’appuient sur leurs propres expériences, seront perçus comme plus authentiques et positifs par le candidat.

3. Regardez au-delà des compétences demandées

Il va de soi que le processus de recrutement doit tenir compte des compétences fondamentales requises pour le poste. Toutefois, osez élargir votre horizon. Un candidat peut posséder d’autres compétences très intéressantes que celles que vous recherchiez au départ et qui peuvent apporter une grande valeur ajoutée à l’entreprise. En bref : ne faites pas constamment des compromis sur les compétences souhaitées, mais n’hésitez pas non plus à penser « hors des sentiers battus ».

4. Faites-vous aider par un recruteur externe

En tant que managers vous disposez souvent de peu de temps pour rechercher de nouveaux collaborateurs. Vous assumez cette procédure de recrutement chronophage « parce que vous y êtes contraint ». Ce faisant, vous prenez parfois des décisions trop rapides et/ou trop peu réfléchies, ce qui peut déboucher sur des erreurs de recrutements. Dans ce cas, faire appel à un recruteur externe peut s’avérer judicieux. Un expert RH possède toutes les connaissances et l’expérience utiles dans le domaine du recrutement et peut libérer le temps nécessaire pour rechercher des candidats adaptés à votre entreprise.


Bénéficiez des conseils des experts en recrutement de Robert Half pour constituer une équipe de collaborateurs talentueux ou pour faire avancer votre carrière. Avec plus de 300 bureaux à travers le monde, avec 12 bureaux en Belgique et au Luxembourg, dont notre bureau de recrutement à Wavre, Robert Half peut vous aider où et quand vous en avez besoin.

Plus d'articles...