Que veulent les employés belges ? Des jours de congé supplémentaires !

January 12, 2016

Bruxelles, le 12 janvier 2016 – Une nouvelle année commence. L’occasion idéale pour les employeurs de s’intéresser à la liste d’envies de leurs employés. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que celle-ci ne correspond pas tout à fait à l’idée que s’en font les employeurs. Les CFO et directeurs financiers sont en effet convaincus que les employés sont en premier lieu demandeurs d’horaires plus flexibles, alors qu’une enquête indépendante réalisée par le cabinet de recrutement spécialisé Robert Half révèle que les employés aspirent avant tout à des jours de congé supplémentaires.

Les avantages recherchés par les employés ne sont pas ceux que les employeurs croient

  • Hormis une rémunération plus élevée, 33 % des employés belges privilégient des jours de congé supplémentaires, 29 % des horaires plus flexibles et 19 % la possibilité de travailler plus souvent à domicile
  • Les CFO et les directeurs financiers se font une fausse image des souhaits des employés
  • Les ‘new age benefits’, tels que crèche et centre de fitness, figurent au bas de la liste des priorités des employés belges

Bruxelles, le 12 janvier 2016 Une nouvelle année commence. L’occasion idéale pour les employeurs de s’intéresser à la liste d’envies de leurs employés. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que celle-ci ne correspond pas tout à fait à l’idée que s’en font les employeurs. Les CFO et directeurs financiers sont en effet convaincus que les employés sont en premier lieu demandeurs d’horaires plus flexibles, alors qu’une enquête indépendante réalisée par le cabinet de recrutement spécialisé Robert Half révèle que les employés aspirent avant tout à des jours de congé supplémentaires.

Il ressort d’une enquête menée auprès de 1 000 employés belges qu’un beau salaire n’est pas le seul souhait des employés. Outre une rémunération plus élevée, les employés aspirent avant tout à des jours de congé supplémentaires (33 %), des horaires plus flexibles (29 %) et la possibilité de travailler plus souvent à domicile (19 %).

Frédérique Bruggeman, Managing Director de Robert Half Belux, commente ces résultats : « Les avantages qui favorisent l’équilibre vie privée-vie professionnelle gagnent en popularité auprès des employés depuis quelques années. Quant aux employeurs, ils n’ont pas seulement conscience de l’importance accrue de ces avantages pour leurs collaborateurs, mais prennent aussi de plus en plus de mesures en ce sens. »

« Les récompenses ne doivent toutefois pas nécessairement prendre la forme d’une augmentation de salaire ou d’une prime. Jours de congé supplémentaires, reconnaissance du travail accompli, offre de nouvelles responsabilités et développement d’une culture d’entreprise agréable ne sont que quelques exemples de gratifications non financières efficaces. Pour attirer, motiver et fidéliser leurs collaborateurs, les entreprises doivent aussi miser sur des avantages sans valeur nette », recommande Frédérique Bruggeman.

Il semble toutefois que les CFO et directeurs financiers belges se trompent sur les attentes de leurs collaborateurs. Selon 50 % des responsables financiers, des horaires flexibles figurent au premier rang des priorités de leurs collaborateurs. 24 % pensent que la préférence des employés va au travail à domicile et 12 % aux possibilités de formation et de développement professionnel. Seuls 11 % placent les jours de congé supplémentaires en tête de liste.

Outre une rémunération complémentaire, lequel des avantages suivants aurait-il selon vous la préférence de vos collaborateurs dans leur package salarial ?

  Employés CFO et directeurs financiers
Jours de congé supplémentaires 33% 11%
Horaires flexibles 29% 50%
Travail à domicile 19% 24%
Plus de possibilités de formation ou de développement professionnel 14% 12%
‘New age benefits’ (services proposés par l’entreprise tels que crèche, services de lessive et de repassage, centre de fitness, etc.) 5% 4%

Source : enquête indépendante réalisée à la demande de Robert Half en septembre 2015 auprès de 1 000 employés belges et en juin 2015 auprès de 200 CFO et directeurs financiers

 Les ‘new age benefits’ en bas de liste

Léquilibre vie privée-vie professionnelle se traduit aussi par des avantages extralégaux concrets dépassant le cadre des horaires flexibles ou du travail à domicile. Crèche, services de lessive et de repassage et centre de fitness entrent notamment dans cette catégorie. Seuls 5 % des employés belges y accordent leur priorité.

« Il est conseillé aux employeurs de se concentrer sur les avantages les plus demandés par les employés et les candidats aujourd'hui. Toutefois, dans un marché du travail concurrentiel où la demande dépasse souvent l'offre, de nombreuses entreprises renforcent leurs offres grâce à des avantages "new age" dans le but de recruter et de retenir les meilleurs talents », nuance Frédérique Bruggeman.