Priorité principale: faire carrière

dim, 03/15/2015

Priorité principale : faire carrière

Priorité aux perspectives d’évolution de carrière pour éviter les départs vers la concurrence

 

  • 67 % des responsables RH belges s’inquiètent du départ de leurs meilleurs éléments vers la concurrence en 2015
  • Selon 33 % d’entre eux, l’existence de meilleures perspectives de carrière est la principale raison qui pousse les employés à rejoindre une autre entreprise
  • Pour conserver leurs meilleurs éléments, les entreprises déploient des mesures de rétention variées : entretiens de fonctionnement, promotions, formations, nouvelles responsabilités, …

 

Bruxelles, le 12 mars 2015 – La reprise calme sur le marché de l’emploi est porteuse de nouvelles opportunités. 28 % des responsables RH belges ont ainsi l’intention de créer de nouveaux postes au sein de leur entreprise au cours du premier semestre 2015. Cette multiplication des opportunités sur le marché de l’emploi risque toutefois d’entraîner une hausse des départs volontaires, d’où l’importance d’une bonne stratégie de rétention du personnel. Il ressort d’une enquête indépendante réalisée à la demande du cabinet de recrutement spécialisé Robert Half que plus de deux tiers (67 %) des responsables RH s’inquiètent de voir partir leurs meilleurs éléments à la concurrence au cours de l’année 2015.

 

Frédérique Bruggeman, Managing Director de Robert Half Belux, commente : « Les employés qui possèdent un profil très recherché sur le marché de l’emploi ont en général conscience de leur valeur et sont dorénavant plus prompts à changer d’employeur pour bénéficier de conditions de travail plus intéressantes. Étant donné la pénurie de candidats qualifiés pour diverses fonctions et la concurrence que se livre les entreprises pour les séduire, il est plus que jamais primordial que les entreprises se dotent d’une stratégie de rétention mûrement réfléchie si elles veulent conserver leurs meilleurs talents. »

 

Les perspectives de carrière priment

Les raisons qui peuvent conduire un employé à démissionner sont multiples. Dans le cadre de la dernière enquête en date de Robert Half, 33 % des responsables RH citent les perspectives de carrière comme la principale raison qui pousse les collaborateurs à partir relever un nouveau défi ailleurs. Un meilleur équilibre vie privée-vie professionnelle arrive en seconde position (27 %), suivi d’une situation géographique plus favorable (18 %) et d’un package salarial plus attrayant (17 %).

 

La question suivante a été posée à 200 responsables des ressources humaines belges : « Quelle est selon vous la principale raison pour laquelle vos collaborateurs quittent votre entreprise pour aller travailler ailleurs ? »

graph

Source : enquête indépendante réalisée à la demande de Robert Half auprès de 200 responsables RH belges

La rétention du personnel est une priorité pour les entreprises

Les entreprises multiplient les mesures destinées à fidéliser leurs meilleurs éléments pour garantir la continuité des équipes, s’épargner des frais de recrutement inutiles, éviter de devoir former de nouvelles recrues et endiguer la perte de connaissances utiles à l’entreprise. Une précédente enquête de Robert Half a déjà souligné l’intérêt croissant porté aux possibilités d’évolution de carrière. Font partie des mesures de rétention les plus populaires: les possibilités d’avancement (31%), les programmes de formation (29%) et l’offre de nouvelles responsabilités et défis (27%). La conduite d’entretiens de fonctionnement réguliers arrive en tête, avec 39 % de réponses 1.

 

« Il n’existe pas de solution standard permettant de lier durablement tous les employés à l’entreprise. Les entreprises doivent plutôt aborder la rétention du personnel avec souplesse, en tenant compte des différences générationnelles et de la situation personnelle de chacun. Ce qui est prioritaire pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre », rappelle Frédérique Bruggeman.

 

Robert Half a rédigé quelques recommandations à l’usage des entreprises qui souhaitent se doter d’une stratégie de rétention efficace :

 

  • Communiquez ouvertement et clairement avec vos collaborateurs à propos de leurs attentes, de leurs préoccupations et de leurs envies.
  • Ne sous-estimez pas l’importance de la reconnaissance et de l’appréciation.
  • Proposez un package salarial compétitif et personnalisé faisant la part belle aux avantages extralégaux.
  • Récompensez les meilleurs éléments au terme d’un projet bouclé avec succès ou à la fin d’une année florissante au cours de laquelle les objectifs ont été atteints.
  • Accordez une attention suffisante à la planification de carrière de vos employés.
  • Promouvez votre ‘marque employeur’ en communiquant de manière régulière et cohérente à propos de la mission, de la vision et des valeurs de l’entreprise et en les mettant en relation avec ses activités et ses méthodes de travail.
  • Sollicitez le feed-back de collaborateurs en poste depuis longtemps quant à leurs facteurs de motivation et aux raisons qui pourraient un jour les pousser à quitter votre entreprise, et intégrez ces réponses à votre stratégie de rétention du personnel.
  • Planifiez des entretiens de départ structurés afin d’éviter que d’autres collaborateurs remettent leur démission pour les mêmes motifs.

 

 
1Source : enquête indépendante réalisée à la demande de Robert Half en juin 2014 auprès de 200 responsables RH belges

 

Document: Communique de presse Robert Half Priorité principale faire carrière

Partagez cette page