Recruteurs : 4 conseils pour améliorer votre intelligence émotionnelle

Publié par Robert Half 09/05/2019

L'intelligence émotionnelle (IE) est une qualité appréciée chez les candidats. De bonnes aptitudes à la communication ou encore la capacité d'empathie sont des compétences précieuses dans le milieu de travail.

Une IE élevée vous est également utile en tant que recruteur. Elle vous aide à établir une relation avec les candidats et à prendre des décisions. Et elle peut même vous aider à mieux gérer le stress. Alors, qu'attendez-vous ? Nous vous présentons quatre façons d'améliorer votre intelligence émotionnelle.

 

1. Demandez-vous comment les autres vous voient

La façon dont vous pensez que les autres vivent vos actions peut différer de la façon dont les choses sont vécues réellement. Supposons que vous vous considériez comme une personne à l’écoute.

Lorsque vous parlez à un candidat ou à un collègue par exemple, faites attention à la façon dont il ou elle réagit. Peut-être découvrirez-vous qu'ils ne sont pas aussi enthousiastes que vous ne le pensiez au sujet de ce que vous avez à dire. Vos capacités d'écoute sont-elles aussi bonnes que vous ne le pensiez ?

En augmentant votre propre conscience de vous-même, vous découvrirez aussi des occasions d’acquérir de nouvelles habitudes. Dans l'exemple de l’écoute, cela signifie, par exemple, que vous réalisez que vous avez souvent tendance à interrompre votre interlocuteur. Et qu'à partir de maintenant, vous devriez prendre plus de recul afin d’avoir un aperçu de la situation avant de prendre la parole.

Pratiquez souvent, et cela deviendra une seconde nature - et il en va de même pour la réflexion sur la façon dont vous voyez les autres.

 

2. Demandez un retour sur votre comportement

Une autre façon de savoir comment vos actions affectent les autres est de simplement poser la question de manière explicite. Faites de préférence cela avec des gens qui oseront vous dire la vérité, comme un bon ami.

Supposons que vous l'ayez aidé quand il était en instance de divorce. Demandez-lui ensuite – une fois qu’il se sent mieux, bien sûr – comment vous avez géré la situation d’après lui. Vous entendrez peut-être que vous avez essayé de rationaliser la situation et que vous trouviez toujours des solutions alors qu'il n'avait vraiment besoin que d'une oreille attentive. Cela ne veut pas dire que vous n'avez pas tenu compte de ses sentiments, mais que ce que vous faisiez n'était pas la bonne chose à faire à l'époque.

Plus vous recueillerez de commentaires sur votre comportement dans des situations sociales, plus vous serez en mesure de faire face à des situations semblables à l'avenir.

 

3. Répondez à la question " pourquoi " dans chaque situation.

Dans son livre Give and Take, le psychologue Adam Grant décrit le concept d’écart de perspective. Il entend par là la différence entre le fait de vraiment compatir avec quelqu'un et le simple fait de supposer que vous comprenez son point de vue. Il est donc très probable que vous sous-estimiez l'influence de vos actions sur les autres, avec comme conséquence tous les malentendus que cela implique.

C’est pourquoi, dans chaque situation, cherchez la réponse à la question " pourquoi ". Est-ce que quelqu'un partage ses sentiments avec vous ? Demandez-vous ensuite pourquoi telle personne ressent cela, pourquoi vous le vivez différemment et s'il se passe quelque chose que vous ne connaissez pas.

L'empathie est un élément important de l’IE. Si vous prenez le temps d'examiner chaque situation d'un point de vue empathique, vous pouvez éviter de réagir instinctivement - par exemple avec frustration - pour réagir avec compréhension. Et c'est certainement utile lorsque vous devez refuser des candidats, par exemple.

 

4. Voyez chaque critique comme une chance d’apprendre quelque chose

Personne ne reçoit de critiques avec plaisir. Mais la plupart du temps, il s’y cache un peu de vérité, alors écoutez-les et essayez d'en tirer des leçons. Malheureusement, il y a un risque que vos émotions prennent le dessus. Surtout quand le feedback négatif est donné d'une manière ennuyeuse.

Pour avoir une IE plus élevée, il est important que vous taisiez vos émotions dans de telles situations. Ne soyez ni triste ni fâché, mais supposez que la personne a raison et voyez comment vous pouvez vous améliorer pour éviter des commentaires similaires à l’avenir.

Rappelez-vous : les personnes à IE élevée n'essaient pas de nuancer les critiques, ne trouvent pas de faibles excuses et ne blâment pas les autres.

Recruter de manière émotionnellement intelligente : votre checklist

L'intelligence émotionnelle est la capacité d'être conscient, de contrôler et d'exprimer ses propres émotions. Découvrez comment tester l’IE auprès des candidats.

Téléchargez le Rapport

Plus d'articles...