Demander une augmentation : quel est le meilleur moment ?

Publié par Robert Half 13/12/2018

Vous voulez gagner davantage, mais comment faire ? Ne rentrez pas dans le bureau de votre patron sans être préparé.

Car, pour se lancer dans une négociation de salaire, il est essentiel d’avoir au préalable défini une stratégie, et notamment d’avoir réfléchi au timing. Quand demander une augmentation ? Nous avons listé pour vous les 5 meilleurs moments :

  • Six mois après vous être vu attribuer de nouvelles responsabilités

  • Chaque fois que vous négociez votre salaire

  • À la fin d’un gros projet

  • Pendant un entretien d’évaluation

  • Au début d’un gros projet ou de nouvelles responsabilités

 

Six mois après la prise de nouvelles responsabilités

Vos supérieurs veulent bien sûr d’abord voir si vous exécutez vos nouvelles tâches correctement. C’est pourquoi, lorsque vous obtenez des responsabilités, vous ne devez pas manquer de demander au cours de l’entretien si celles-ci vont se traduire dans votre rémunération.

Si l’on vous répond que ce n’est pas le cas pour l’instant, n’hésitez pas à proposer de faire subordonner votre augmentation de salaire à vos performances au cours des six premiers mois. Vous pouvez pour cela utiliser la méthode SMART (lisez notamment le conseil numéro 4).

 

À chaque fois que vous négociez votre salaire

Comprenons-nous bien : vous devez bien entendu avoir de bons arguments pour justifier que vous méritez cette augmentation. Les plus convaincants, vous les avez sous les yeux : un projet réussi, davantage de responsabilités, des objectifs atteints.

Petit conseil tactique : n’attendez pas trop longtemps. Plus vite vous misez sur l’une des raisons ci-dessus, plus ce succès sera frais dans l’esprit de votre patron (et plus l’impression qu’il aura de vous en tant que professionnel sera favorable).

 

À l’issue d’un gros projet mené à bien

Un succès est le meilleur des arguments pour demander une augmentation de salaire. C’est pourquoi il est recommandé de n’aller négocier celle-ci qu’après la conclusion de votre projet. N’oubliez pas pour cela de rassembler les chiffres qui prouvent votre réussite. Vous étiez prêt bien avant la deadline ou vous êtes resté sous le budget prévu ? Voilà des arguments à même de convaincre votre patron.

 

Pendant votre entretien d’évaluation

L’ entretien d’évaluation est également un moment idéal pour demander une augmentation. Gardez-le bien à l’esprit lorsque vous préparerez votre prochaine rencontre.

Depuis la dernière fois, avez-vous mené des projets à bien ou exercez-vous davantage de responsabilités ? Avez-vous atteint les objectifs que vous vous étiez fixés avec votre supérieur ? Préparez une liste d’arguments convaincants qui peuvent étayer votre demande d’augmentation.

Si vous souhaitez évoquer votre salaire, informez-en votre patron à l’avance. Ainsi, lui aussi pourra s’y préparer.

 

Avant de vous lancer dans un gros projet ou d’exercer de nouvelles responsabilités

Comparez les nouveaux projets aux précédents. Si les exigences du marché ont augmenté de manière significative, c’est peut-être votre moment.

C’est la même chose lorsque vous assumez de nouvelles responsabilités. Vous pouvez vous servir de la description de poste figurant dans votre contrat comme d’un point de référence. Si vos nouvelles tâches débordent de ce cadre, cela justifie d’entamer des négociations salariales.

 

Davantage de conseils stratégiques pour négocier votre salaire

Le meilleur moment pour demander une augmentation dépend également de votre salaire actuel et de la date de votre dernière augmentation. Tenez-vous donc informé des rémunérations en vigueur pour votre fonction sur le marché du travail. Et ne manquez pas d’en tenir compte si vous retournez voir votre patron peu de temps après avoir obtenu une augmentation.

Faites aussi le test : gagnez-vous suffisamment ?

Vous avez endossé beaucoup de nouvelles responsabilités en peu de temps, ou vos missions deviennent de plus en plus complexes ? Alors, n’hésitez pas à demander une deuxième augmentation dans l’année. Mais assurez-vous de disposer d’arguments convaincants.

 

Vous songez à demander une augmentation ? Comparez d’abord votre salaire aux rémunérations en vigueur sur le marché du travail.

 

Plus d'articles...