Un salaire plus élevé contribue-t-il à un bonheur accru sur le lieu de travail ?

bonheur au travail

Le cliché consiste à dire que "l'argent ne fait pas le bonheur". Cependant, qu'est-ce que cela signifie sur le lieu de travail ? La plupart des collaborateurs ne demandent qu'une seule chose : bénéficier d'une augmentation salariale. Cet aspect veille-t-il à plus de bonheur sur le lieu de travail ? De plus, si ces employés perçoivent une rémunération plus élevée, est-ce que les facteurs professionnels auxquels ils accordent de l'importance resteront identiques ? Par exemple : s'ils trouvent que l'équilibre entre travail et vie privée occupe une place importante en vue de bien se sentir sur le lieu de travail, vont-ils alors changer leur fusil d'épaule s'ils bénéficient d'une augmentation salariale ? Vous découvrirez toutes les réponses ici !

Téléchargez le rapport

L'argent ne fait pas le bonheur. Ou plutôt oui ?

Contrairement à ce que le célèbre cliché énoncé ci-dessus veut nous faire croire, il ressort d'une enquête que l'argent et le bonheur vont bel et bien de pair. Toutefois, le lien entre les deux s'applique essentiellement jusqu'à une certaine somme : 70.000 euros par an pour être précis (source : Daniel Kahneman et Angus Deaton, ‘High Income Improves Evaluation of Life But Not Emotional Well-Being’ - littéralement : Un salaire élevé améliore l'évaluation de la vie mais pas le bien-être émotionnel). Quiconque perçoit plus de 70.000 euros par an ne verra plus son niveau de bonheur augmenter de façon proportionnelle. Un salaire plus élevé garantit aussi une satisfaction supplémentaire sur le lieu de travail, mais l'influence en la matière n'est pas aussi importante que vous pourriez penser. Pour la majorité des employés, le salaire est notamment soumis à une pléthore d'autres facteurs.

Bonheur sur le lieu de travail : top 3 des facteurs

Les trois principaux facteurs qui, pour la majorité des collaborateurs, ont un impact beaucoup plus important sur la satisfaction professionnelle sont la culture et les valeurs d'entreprise, la qualité du management et les possibilités d'évolution et de carrière. Le top six des facteurs les plus influents est complété par la santé financière de l'entreprise (également appelée 'business outlook' ou 'perspectives économiques'),  l'équilibre entre travail et vie privée et, enfin, la rémunération et les conditions.

L'importance de la culture et des valeurs d'entreprise

Comment ces valeurs évoluent-elles une fois qu'un collaborateur perçoit une augmentation salariale ? Tout d'abord, la rémunération et les conditions perdent en importance, ce qui n'est pas étonnant : si le salaire croît, cette préoccupation salariale disparaît. Toutefois, dans ce cas de figure, l'équilibre entre travail et vie privée exerce une influence moindre sur le niveau de bonheur. En effet, pour les collaborateurs qui gagnent moins de 40.000 euros par an, l'équilibre entre travail et vie privée contribue, à raison de 13,2%, à la satisfaction professionnelle générale alors que ce pourcentage diminue à 9,5% pour les employés qui perçoivent annuellement plus de 112.000 euros. En fin de compte, une augmentation salariale veille à ce que l'impact relatif à la prestation de l'entreprise dans les six prochains mois baisse. La raison réside probablement dans le fait que les collaborateurs ayant un revenu plus faible ont besoin de plus de sécurité économique ou que les employés au salaire supérieur travaillent souvent dans des sociétés plus grandes et plus stables.

Déplacement vers une vision à long terme

Il ne reste dès lors que trois facteurs sur les six énoncés ci-dessus et ces facteurs gagnent tous de l'importance en cas d'augmentation salariale : la culture et les valeurs d'entreprise, la qualité du management et les possibilités d'évolution. Les collaborateurs au salaire plus élevé accordent une importance capitale au fait de travailler dans une entreprise qui adopte des valeurs positives et où il règne une culture saine. Alors que les employés au revenu plus faible sont plus axés sur leur salaire, sur la stabilité de l'entreprise pour laquelle ils travaillent et sur l'équilibre entre travail et vie privée, les collaborateurs au salaire supérieur mettent plutôt l'accent sur une vision à long terme : ils souhaitent travailler pour des managers compétents et sont désireux de passer leurs journées dans une société ayant une culture positive et accordant une importance cruciale aux bonnes valeurs.

Conclusion : il convient de lier les employés

Il ressort des informations précitées que la rémunération et les conditions de travail jouent bel et bien un rôle prépondérant. Néanmoins, elles ne constituent pas la seule manière de lier des employés à votre entreprise. Des facteurs plus larges occupent aussi une place considérable pour la plupart des collaborateurs. Il s'agit, par exemple, du travail dans une société qui partage leurs valeurs, de la possibilité de développer une carrière pleine de sens et d'une entreprise dans laquelle ils se sentent soutenus par le management.

Téléchargez le rapport

Partagez cette page