Les 6 compétences indispensables d’un analyste commercial

Publié par Robert Half 02/06/2017

À l’heure actuelle, les banques, les pouvoirs publics et les entreprises internationales ont tous recours aux services d’un analyste commercial. Sa tâche consiste à aider l’entreprise à se construire un meilleur avenir financier. Mais que fait exactement un analyste commercial ? Et quelles sont les compétences dont vous avez besoin pour en devenir un ?

 

De la stratégie à la mise en œuvre

Un analyste commercial traduit les besoins de l’entreprise en solutions réalistes. Comme il s’agit souvent de solutions IT, il n’est dès lors pas étonnant de constater que de nombreux analystes commerciaux ont des antécédents dans le domaine des TI ou de la technologie. Concrètement, un analyste commercial procède à des analyses statistiques, signale les risques, dresse la carte des exigences de l’entreprise, etc.

Un analyste commercial est donc actif à tous les niveaux de l’entreprise, de la stratégie à la mise en œuvre. Mais attention, il ne faut pas le confondre avec l’analyste informatique. L’analyste commercial constate ce qui doit changer dans le processus d’entreprise en tant que tel, tandis que l’analyste informatique utilise ensuite les données issues de cette analyse et s’occupe davantage de la mise en œuvre technique des désirs et des besoins de l’entreprise.

Les compétences d’un analyste commercial

L’analyste commercial doit savoir calculer, présenter, élaborer des idées créatives, etc. Nous dressons ci-dessous la liste de ses compétences principales.

  • Aptitude analytique

L’analyste commercial doit être capable d’analyser aisément les problèmes, d’observer le climat de travail et de procéder à d’autres analyses pour améliorer l’entreprise.

  • Caractère innovant

Pour imaginer des solutions efficaces et originales, l’analyste commercial doit avoir le sens de l’innovation. Il est le premier à faire appel aux nouveaux développements du marché et possède ainsi toujours une longueur d’avance sur la concurrence.

  • Largesse d’esprit

Un bon analyste commercial est à l’aise partout et s’intéresse à tous les secteurs de l’entreprise. Il possède des connaissances dans les domaines les plus divers, des ressources humaines au marketing.

Un analyste commercial doit bien entendu disposer de la culture financière suffisante pour lui permettre de toujours avoir un œil sur tout et d’aider l’entreprise à améliorer son chiffre d’affaires.

  • Vision stratégique

Pour pouvoir mener une entreprise dans une certaine direction, il faut aussi posséder une bonne dose de compétences en matière stratégique. L’analyste commercial sait quels sont les changements concrets qui constituent la meilleure solution et comment les processus d’entreprise peuvent être optimalisés.

  • Communication

Les compétences en communication sont souvent négligées, alors qu’elles sont peut-être bien les plus importantes. Présenter vos idées de manière crédible et convaincre celui qui vous emploie n’est pas facile, mais c’est absolument capital !

Allier la théorie à la pratique

Un des plus grands défis pour l’analyste financier consiste à traduire des matières théoriques complexes en solutions réalisables en pratique et à les expliquer de manière compréhensible. Bref, l’analyste commercial idéal est à la fois un génie analytique et un as de la communication.

Vous vous reconnaissez dans cette description et vous cherchez des offres d’emploi intéressantes ?

Plus d'articles...