« Social media recruitment » : votre entreprise est-elle prête ?

Publié par Robert Half 25/02/2015

Investir les médias sociaux comme canal de recrutement ? Une idée pleine de bon sens mais faute de stratégie mûrement réfléchie, vous risquez fort de manquer le but.

Si l’on y songe, le « recrutement » est-il nécessairement social ? Peut-être pas autant que vous ne le pensiez !

« Social media recruitment » : la part du social, la part du privé

« What’s in a name ? » Que recouvre réellement un terme ? Les médias sociaux sont, par définition, sociaux. Nous y partageons les hauts et les bas de nos vies (mais plutôt nos hauts…), nous y entretenons des contacts avec des amis et collègues et, certes, nous jetons volontiers un coup d’œil indiscret sur la vie privée de l’un ou l’autre. Oh ! Voilà que nous venons de découvrir le deuxième mot clé en matière de médias sociaux : vie privée. Tournez-le comme vous voulez : la plupart de nos contemporains utilisent les réseaux sociaux à des fins privées. Ils n’y vont pas pour y attendre patiemment un employeur potentiel. Sauf sur LinkedIn, naturellement. Nous y reviendrons. Prenons les choses dans l’ordre : pourquoi, en tant qu’entreprise, voudriez-vous recruter via Facebook et Twitter ?

Dans quelle mesure votre organisation est-elle « sociale » ?

Recruter via les médias sociaux n’a de sens que si cela cadre dans la culture de votre entreprise. Règne-t-il chez vous une culture de la communication ouverte et sociale ? Dans ce cas, Facebook et Twitter occupent déjà probablement une fonction importante au sein de votre organisation. De là à recruter en investissant ces mêmes canaux, il n’y a qu’un pas. À l’inverse, votre culture d’entreprise est-elle plutôt fermée et la communication interne est-elle surveillée de près ? Cela ne pose aucun problème en soi, mais dans ce cas, les réseaux sociaux ne cadrent peut-être pas aussi bien dans votre structure de communication. Réfléchissez-y à deux fois avant d’investir les médias sociaux comme canal de recrutement. Peut-être vaut-il mieux vous en tenir aux méthodes de recrutement conventionnelles, plus dans le ton de votre image d’entreprise. Si, malgré tout, vous songez à mener campagne sur un réseau social, il importe d’en parler avec votre supérieur.

Le site de votre entreprise est-il vraiment up-to-date ?

Si vous décidez d’inclure les médias sociaux dans votre stratégie de recrutement, soumettez d’abord le site web de votre organisation – et, plus particulièrement, la page emplois et carrières – à un examen critique. Vous vous targuez de posséder un site internet solide et le recrutement via la partie consacrée aux carrières fonctionne bien ? Dans ce cas, rien ne vous empêche de publier également vos postes à pourvoir sur Facebook et Twitter. À moins que votre site ne soit plus très à jour ? Personne au sein de votre entreprise ne s’en occupe-t-il réellement ? Alors mieux vaut oublier l’idée du recrutement via les réseaux sociaux. En effet, les candidats à un emploi rechercheront en ligne des informations pertinentes sur votre organisation et perdront tout intérêt pour vous s’ils n’en trouvent pas. Résultat : en matière d’image de marque, un dégât que vous auriez pu éviter.

« Social media recruitment » : possédez-vous les ressources nécessaires ?

Autre volet à ne pas sous-estimer au chapitre recrutement via les médias sociaux : le coût d’une telle stratégie. LinkedIn, par exemple, constitue une excellente plate-forme de recrutement où il est possible de consulter gratuitement des milliers de profils potentiellement intéressants. La version payante vous permet en outre d’utiliser des services supplémentaires destinés à faciliter votre démarche et à la rendre plus efficace. Ce n’est pas un « must » pour autant, mais ils vous permettront de travailler de manière plus ciblée. Réfléchissez également en termes de main-d’œuvre : lequel de vos collaborateurs sera-t-il chargé de ces démarches en ligne et qu’est-ce qui pourrait s’y opposer ? La question est donc de savoir quelles ressources vous pouvez affecter à la recherche en ligne ciblée des candidats les plus appropriés via les médias sociaux.

Connaissez-vous les règles d’or ?

  • Veillez à vous constituer un réseau social étendu sur les médias sociaux : si vous mettez en ligne des postes vacants, cela vous permettra peut-être de trouver un candidat qui fait déjà partie de votre réseau social, à moins qu’une personne de votre réseau connaisse elle-même une personne potentiellement intéressée…
  • Surveillez également les groupes orientés vers un thème ou un profil particulier : vous cherchez par exemple un directeur financier ? Recherchez des groupes où des CFO et des directeurs financiers sont actifs.
  • Vous trouverez sur les médias sociaux quantité d’informations sur des candidats potentiels : mettez-les à profit pour examiner le comportement en ligne des candidats. Vous en tirerez bien des enseignements.
  • En tout état de cause, respectez scrupuleusement la netiquette.

Que les choses soient claires : recruter au moyen des réseaux sociaux n’est pas gratuit. Mais si cela cadre dans votre culture d’entreprise, que votre stratégie en ligne est au point, que vous maîtrisez les règles d’or et que vous possédez les ressources nécessaires, rien ni personne ne devrait vous empêcher de tenter l’aventure.

More From the Blog...