Réseautage, Mode d'Emploi

Publié par Robert Half 25/03/2014

Erreurs de réseautage les plus courantes (et comment les éviter). 

La création d’un réseau professionnel est un excellent moyen de générer de nouvelles opportunités d’affaires et de carrière. Même si vous n’êtes pas en recherche active d’emploi, les interactions professionnelles stimulent la réflexion stratégique et le partage d’expériences, et vous aident ainsi à renforcer votre compétitivité sur le marché.

Il est toutefois facile de commettre des erreurs, en particulier lorsque l’on manque de pratique.

Nous avons épinglé pour vous les erreurs de réseautage les plus courantes et vous donnons des pistes pour les éviter.

  • Ne pas vous rendre personnellement aux événements de votre secteur. En déléguant cette responsabilité, vous risquez de passer à côté de belles occasions de développer votre propre réseau. Assistez donc en personne à un maximum de rencontres professionnelles.
  • Faire l’impasse sur la réception précédant un événement d’entreprise. Arrivez le plus tôt possible pour rencontrer l’orateur du jour ou d’autres invités avant le début de la conférence. Parcourez la liste des participants pour savoir qui est déjà arrivé et essayez de retrouver les personnes auxquelles vous aimeriez vous présenter.
  • Limiter votre cercle de contacts. Ouvrez votre réseau à des professionnels de différents niveaux d’expérience et donc pas uniquement à vos pairs. Recherchez également des contacts en dehors de votre secteur. C’est peut-être d’eux que viendront les opportunités les plus intéressantes.
  • Bouder les rencontres informelles. Vos initiatives de réseautage ne doivent pas nécessairement se limiter au cadre professionnel. Prenez la résolution de lier connaissance avec au moins trois nouveaux contacts lors de chaque activité à caractère social (compétitions sportives, fêtes…), et pensez toujours à vous munir de vos cartes de visite.
  • Ne pas jouer franc jeu. Faites preuve d’ouverture et de sincérité si vous avez besoin d’aide dans votre recherche d’emploi. Préparez un bref argumentaire d’une quinzaine de secondes que vous délivrerez à bon escient lors de vos activités de réseautage. Vos interlocuteurs apprécieront votre franchise et seront aussi mieux à même de vous aider.
  • Se montrer trop invasif(ve). S’il est important de communiquer régulièrement avec les membres de votre réseau, il ne faudrait pas non plus que votre zèle compromette votre productivité (et celle des autres). Abstenez-vous aussi de vous mêler des conversations d’autrui.
  • Ne pas consigner les informations utiles. Lorsque vous rencontrez un nouveau contact, prenez le temps de noter le sujet de votre conversation et quelques informations clés au dos de sa carte de visite afin de vous en souvenir ultérieurement.
  • Manquer de reconnaissance. Faites toujours savoir aux personnes qui vous rendent service que vous appréciez leur aide. Un mot de remerciement ou un simple e-mail fait parfaitement l’affaire. Dans le monde des réseaux professionnels, les bonnes manières peuvent vous mener très loin.
  • Jeter l’éponge. Même si les personnes que vous rencontrez ne sont pas directement en mesure de vous aider, maintenez de bonnes relations avec elles et restez positif(ve). Qui sait ce que réserve l’avenir ? La création d’un réseau de contacts est un exercice qui fait partie intégrante de la réalité professionnelle et dont l’apprentissage prend du temps. Ne laissez pas vos doutes vous dissuader de participer aux événements de réseautage. Procédez étape par étape et suivez bien nos conseils.

Cet article a été publié sur le blog Work Life de Robert Half Australie.

More From the Blog...