5 pièges propres au processus de recrutement

Publié par Robert Half 16/03/2015

Recruter les bonnes personnes est essentiel pour le succès de votre entreprise.

Une étude récente d’Unizo révèle que neuf PME sur dix désireuses de poursuivre sur la voie de la croissance s’en trouvent incapables, faute de trouver suffisamment de collaborateurs compétents. Un processus de recrutement efficace et optimal s’avère fondamental à cet égard. Quels sont les pièges et à quoi devez-vous accorder une attention particulière pendant le processus de recrutement ? Découvrez-en cinq ci-dessous et, surtout, comment les éviter.

1. Ne pas passer suffisamment vos candidats au crible

Vous avez un emploi vacant et vous publiez votre offre sur de multiples canaux ? N’en doutez pas : vous allez recevoir une montagne d’offres. Des candidats de tous horizons, aux compétences et expériences diversifiées. Accordez-vous à vous-même et à vos candidats cette grâce : ne commencez pas à inviter des personnes au petit bonheur la chance. Il est plus que recommandable de passer les candidats soigneusement au crible. Outre leur CV, vérifiez leur profil LinkedIn et, si nécessaire, envoyez-leur un e-mail ou un coup de téléphone pour parcourir avec eux quelques points qui vous intéressent. Ce faisant, vous entamez d’emblée votre processus de recrutement de manière ciblée.

2. Accorder trop d’attention à toutes sortes de tests

Lorsque vous convoquez des candidats, vous vous faites une représentation claire de leur personnalité et de leurs compétences. Cette représentation ne résulte pas seulement de l’entretien individuel. En effet, vous pouvez également soumettre le postulant à une batterie de tests psychologiques, techniques ou autres qui vous livreront indubitablement des informations précieuses. Mais les tests ne sont pas la panacée. Que faire face à un candidat dont les performances aux tests sont médiocres mais qui vous fait néanmoins bonne impression ? Pensez alors à jouer cartes sur table et parcourez les tests avec lui avant d’éventuellement mettre fin au processus de recrutement en ce qui le concerne.

3. S’écarter du profil établi pour votre processus de recrutement

Si vous recevez beaucoup de CV et que vous organisez beaucoup de rencontres, il se trouvera sans nul doute des talents qui sortent clairement du lot. Si, à ce moment précis, vous vous laissez guider par votre ressenti, le contrat est presque signé. Mais si tentante que soit la perspective, gardez toujours à l’esprit le profil établi au préalable. Le processus de recrutement est un exercice d’équilibre dans le cadre duquel vous embauchez quelqu’un qui répond à votre descriptif de fonction. Si votre candidat est sous-qualifié ou surqualifié, la situation n’est pas idéale.

4. Perdre de vue la culture de l’entreprise

Vous avez mis la main sur le candidat parfait et vous êtes impressionné par son CV, sa personnalité et ses compétences ? La tentation est grande de lui offrir le contrat et de l’engager sur le champ. N’oubliez cependant pas d’examiner tous les aspects d’un processus de recrutement réussi et de prendre notamment en considération la culture de l’entreprise. Cette culture propre à votre entreprise qu’en aucun cas vous ne pouvez perdre de vue. Au cas où il devrait y avoir compétition sur ce point, vous ne regretterez pas d’avoir fait le bon choix.

5. Se centrer excessivement sur un seul canal de recrutement

Si vous lancez une campagne de recrutement, à vous de toucher le plus de profils intéressants possible. De nombreuses entreprises ne visent qu’un seul canal de recrutement et manquent, dans la foulée, une grande part de leur public cible. Tirez profit de canaux de recrutement variés. À titre d’exemple, ne sous-estimez pas le recrutement en ligne. Entretenez votre propre réseau de candidats en prenant régulièrement et personnellement contact avec eux. Les outils en ligne peuvent également s’avérer très utiles mais l’interaction personnelle reste cependant primordiale dans le cadre du processus de recrutement. Pensez aussi à approcher le marché passif de l’emploi. Nombre de candidats déjà embauchés quelque part restent ouverts à des offres d’emploi potentiellement plus intéressantes. Enfin, vos propres collaborateurs constituent des ambassadeurs importants de votre entreprise et peuvent vous présenter des personnes intéressantes. Sur un marché de l’emploi où la demande de spécialistes et de professionnels dotés d’une expertise spécifique est plus importante que l’offre, il importe d’optimiser votre processus de recrutement. Gardez donc bien à l’œil les pièges potentiels qui guettent tout recruteur.

More From the Blog...