Organiser une activité de team building : 5 pièges à éviter

Publié par Robert Half 07/07/2016

Toute entreprise qui se respecte se doit aujourd’hui d’organiser des activités de team building. Les activités en groupe sur le lieu de travail portent leurs fruits. Le team building est non seulement bon pour l’ambiance au travail mais stimule aussi bien souvent la productivité. Si vous le faites correctement, du moins. Voici déjà quelques façons de faire à éviter.

1. Organiser le team building à l’instinct

Vous souhaitez que votre activité de team building soit plus qu’une distraction facultative ? Il vous faut alors définir des objectifs à l’avance. Votre travail sera ainsi ciblé et vous pourrez opter pour une activité qui enthousiasme réellement votre équipe. Mais de quels objectifs parlons-nous ? En voici quelques exemples :

  • Améliorer l’ambiance sur le lieu de travail.
  • Accroître la confiance mutuelle.
  • Augmenter la proactivité et la prise d’initiatives.
  • Améliorer l’efficacité.

Il devient ainsi bien plus facile de choisir une activité et d’inscrire le team building dans un cadre plus large.

2. Ne pas être préparé

L’organisation d’une activité de team building ne se limite pas à ce qui vous vient directement à l’esprit. Établir le programme représente par exemple un travail de titan, et vous devez aussi tenir compte du budget, des attentes de votre personnel, etc. Prenez tout en considération et ne laissez rien au hasard. Sinon, cela risque bien de tourner au fiasco. L’âge moyen est assez élevé sur votre lieu de travail ? Ne choisissez pas une partie de paintball, mais plutôt une journée de golf ou un city trip. Vous aimeriez partir pendant trois jours ? Vérifiez auprès de vos employés si cette possibilité est compatible avec leur situation familiale.

3. Semer le trouble

Les activités de team building brisent la routine quotidienne et ce n’est pas toujours évident pour tous les collaborateurs. Si vous voulez que la vôtre soit une réussite, veillez à ce que vos communications préalables soient claires, diffusées en toute transparence. Personne n’aime les mauvaises surprises. Les conjoints et les enfants sont-ils les bienvenus ? Certains de vos collaborateurs ont-ils des allergies ou sont-ils végétariens ? Dans les grandes entreprises, il est souvent utile de faire remplir à l’avance un bref questionnaire au personnel.

4. En vouloir trop

L’excès en tout est un défaut : ce proverbe vaut aussi pour les activités de team building. Ne chargez pas inutilement votre journée, laissez suffisamment de place à la spontanéité, car elle surgira naturellement. Les activités prévues ne sont en effet qu’un moyen d’arriver à un objectif fixé : mieux connaître ses collègues, élargir ses horizons, etc.

5. Délaisser l’identité de l’entreprise

Alors qu’une telle activité va permettre à vos employés d’améliorer leur capacité à résoudre des problèmes, une autre sera plus axée sur la coopération. Une activité de team building réussie est donc une activité qui correspond aux objectifs de l’entreprise, tels que nous l’avons précisé plus haut. Mais ce n’est pas tout. Elle doit aussi correspondre à l’identité de votre entreprise. Par exemple, n’organisez pas de promenade culinaire si l’esprit de votre société est d’être énergique et d’aller droit au but. Un défi sportif sera dans ce cas sans doute plus approprié. En résumé, ne perdez jamais de vue les valeurs et la mission de votre entreprise et associez-les aux objectifs de votre société.

More From the Blog...