Négociation salariale : quelle est la valeur de votre employé ?

négociation salariale

Vous avez mené quelques entretiens avec un candidat prometteur et vous en êtes arrivé au moment d’aborder le salaire. Ou un collaborateur qui espère obtenir une augmentation de salaire sollicite un entretien personnel. Comment gérer cette situation ? Pour vous lancer dans une négociation de salaire en étant bien préparé, vous devez avant tout connaître la valeur de votre employé.

Téléchargez notre Guide des Salaires

La préparation : répondez à 3 questions

Pour transformer une négociation salariale en un entretien réussi, mieux vaut vous préparer à l’aide de quelques questions ciblées :

  • Que fait le marché ?
    Effectuez la comparaison avec les entreprises de taille comparable dans votre secteur. Découvrez quelle stratégie elles appliquent. Il est judicieux de demander des données pour les différentes fonctions au sein de votre équipe.
  • Qu’en est-il des exigences salariales au sein de l’entreprise dans son ensemble ? Quelle est la méthode utilisée par votre organisation ? Quelles sont les directives en matière d’augmentation de salaire cette année ? Quelles sont les priorités et que peut-on récompenser ? L’attention se porte-t-elle principalement sur des tâches ou projets spécifiques, en fonction de l’ancienneté ou des prestations… ?
  • Quels sont les résultats de chaque membre de l’équipe ? Le budget dont vous disposez n’est pas infini. Augmenter un collaborateur signifie souvent que l’autre doit se contenter de moins. Si vous pouvez, par exemple, répartir 3 % entre les membres de l’équipe, vous devez naturellement pouvoir justifier cette répartition (au moins pour vous-même).

Téléchargez notre Guide des Salaires

Négociation salariale : quelle est la valeur de votre collaborateur ?

Si vous débutez une négociation de salaire, il est essentiel de connaître votre collaborateur. Il est évident que vous disposerez de davantage d’informations sur un employé qui travaille depuis longtemps pour votre organisation que sur une personne avec laquelle vous n’avez mené que quelques entretiens d’embauche. Dans le premier scénario, les questions suivantes peuvent vous aider à vous faire une idée de la « valeur » de votre collaborateur :

  • Depuis combien de temps travaille-t-il pour l’entreprise ?
  • Ses résultats sont-ils conformes aux attentes ?
  • Les tâches qu’il remplit sont-elles indispensables ou ont-elles une valeur intrinsèque élevée au sein de l’organisation ?
  • Est-il apprécié par ses collègues ?

Écoute active, communication claire

Si vous avez établi la valeur de l’employé et dans quelle mesure vous étiez prêt à entamer la négociation salariale, vous pouvez planifier l’entretien. À cet effet, prenez votre temps et réservez un moment où vous ne risquez pas d’être distrait. En effet, vous devez non seulement écouter attentivement (la plupart des employés se préparent correctement à une négociation de salaire, il se peut donc que vous entendiez une foule d’arguments), mais aussi être entendu. Il est évidemment important d’être honnête dès le départ sur ce qui est possible. Soumettez aussi des alternatives non financières lors de l’entretien.

Pour finir : assurez un suivi correct. Si le (futur) employé a encore des questions auxquelles vous ne pouvez pas répondre immédiatement, mieux vaut chercher les réponses sans attendre.

Téléchargez notre Guide des Salaires

Partagez cette page