Une lettre de motivation spontanée : une bonne idée ?

Publié par Robert Half 11/01/2017

Une lettre de motivation spontanée s’envoie à une entreprise qui ne l’attendait pas : aucune offre d’emploi n’a été publiée. Malgré tout, beaucoup d’organisations sont ouvertes à ce type de candidature. Notez toutefois qu’elle nécessite une autre approche qu’une candidature ciblée. Découvrez nos conseils dans cet article.

 

Qu’est-ce qu’une lettre de motivation spontanée ?

Généralement, une offre d’emploi est la première étape avant un entretien d’embauche. Toutefois, rien ne vous empêche de prendre l’initiative d’écrire une lettre de motivation spontanée à l’entreprise dans laquelle vous aimeriez vraiment travailler. Dans ce cas, ne postulez pas directement pour une fonction, mais vendez vos qualités et compétences, dans l’espoir qu’ils intéressent l’employeur en question.

Pourquoi envoyer une telle lettre de motivation ?

Est-ce une perte de temps ? Absolument pas. Il y a toujours une chance que vous soyez la personne que l’entreprise cherche (ou que votre expérience soit précisément celle qui manque dans l’organisation en question). De plus, une lettre de motivation spontanée s’envoie généralement à une entreprise pour laquelle vous voulez absolument travailler. Ce n’est donc pas un acte précipité, mais un pas de plus vers l’emploi de vos rêves. Tout ce que vous risquez, c’est de recevoir une réponse négative !

Que doit mentionner votre lettre de motivation spontanée ?

Tout d’abord, vous devez écrire votre lettre de motivation spontanée selon les mêmes conventions qu’une lettre de motivation standard. N’oubliez donc pas les parties fixes, telles que :

  • Votre adresse et celle du destinataire
  • Votre lieu de résidence et la date
  • La ligne ‘Concerne :’
  • Une salutation adaptée
  • Une conclusion appropriée

D’autres éléments revêtent aussi une importance particulière pour une candidature spontanée. Vos arguments doivent démontrer clairement que les compétences que vous possédez constituent une réelle valeur ajoutée pour l’entreprise. Rédiger une lettre de motivation spontanée demande donc un peu plus d’audace qu’une lettre de motivation ciblée. Ne bluffez pas, mais montrez-vous plus sûr de vous-même que lors d’une candidature normale. Évitez les termes tels que ‘pouvoir’ et ‘vouloir’, ils laissent place au doute et ne sont pas assez décisifs. Enfin, vous devez maîtriser l’art de la subtilité : l’objectif n’est pas de transformer votre lettre de motivation en lettre à la gloire de votre personne. Tous les employeurs valorisent le réalisme et l’honnêteté.

Candidature spontanée ou non ?

Une lettre motivation spontanée est-elle faite pour vous ? Cela dépend de vos préférences et souhaits personnels. Si vous avez repéré une entreprise pour laquelle vous adoreriez travailler, une candidature spontanée en vaut certainement la peine. Qui ne tente rien, n’a rien.

Plus d'articles...