Les PME face à la rétention : comment conserver votre personnel ?

Publié par Robert Half 02/06/2014

En tant que dirigeant de PME, vous aspirez sans aucun doute à une croissance durable et à une bonne stabilité financière. Des objectifs que vous ne pouvez atteindre qu’avec l’aide d’un personnel compétent et talentueux. Or, si le recrutement de hauts potentiels est un art en soi, la rétention des meilleurs talents représente un défi encore plus complexe pour les PME, en particulier face aux grandes entreprises qui n’attendent qu’une chose : débaucher vos précieux collaborateurs. Il existe heureusement divers moyens d’endiguer cette fuite des cerveaux.

La rétention des talents : principal défi des PME

À l’origine, le terme ‘brain drain’, ou fuite des cerveaux, faisait référence au phénomène en vertu duquel les personnes hautement qualifiées quittaient leur pays après leurs études pour aller travailler dans des contrées plus lucratives. De nos jours, cette expression désigne aussi souvent l’exode de talents au sein d’une même région. Dans bien des cas, cet exode concerne des collaborateurs talentueux qui quittent une PME pour rejoindre une plus grande entreprise ou une multinationale leur offrant de meilleures conditions de travail et davantage de possibilités d’évolution.

Choyez vos meilleurs talents

Il n’en reste pas moins possible, en tant que PME, de retenir vos meilleurs talents. La seule condition est de formuler une stratégie de rétention du personnel ciblée. En clair, il s’agit d’offrir un maximum de raisons de rester à vos collaborateurs, et ce sans compromettre votre trésorerie. Une stratégie bien pensée de rétention des talents profite à tous :

  • Vous conservez votre résilience : trouver des remplaçants prend du temps et coûte cher. En gardant vos meilleurs éléments à bord, vous êtes en mesure d’offrir des services de qualité constante.
  • Les PME qui soignent leur personnel jouissent d’une excellente réputation. Un bon point pour votre entreprise et votre politique de rétention !
  • Une stratégie efficace de rétention du personnel contribue à une ambiance de travail agréable, avec de meilleurs résultats à la clé.

La satisfaction professionnelle n’est pas qu’une question d’argent

En tant que PME, vous avez peu de chances de rivaliser avec les conditions salariales proposées par les plus grandes entreprises. Mais dans la mesure où un employé tient toujours compte de la situation globale, la fuite des cerveaux n’est pas une fatalité. Outre un bon salaire, bien d’autres facteurs participent à la satisfaction générale de vos collaborateurs et à un meilleur taux de rétention des talents. Et sur ce plan, votre petite entreprise a plusieurs atouts à jouer :

  • Coaching : une PME peut offrir un accompagnement extrêmement ciblé à ses employés. Ajoutez-y des possibilités de formation, et vous leur donnerez une raison supplémentaire de vous rester fidèles.
  • Flexibilité : horaires flexibles, travail à domicile… Du fait de la taille restreinte de votre entreprise, vous pouvez recourir à des mesures simples pour améliorer sensiblement le confort de travail de votre personnel.
  • Reconnaissance : un lieu de travail à taille humaine favorise automatiquement le contact entre le management et le personnel. Il est ainsi plus facile de manifester votre intérêt et votre appréciation. Vous combattez du même coup le pire ennemi de la rétention du personnel : l’indifférence.
  • Possibilités d’évolution : grâce au suivi rapproché de vos collaborateurs, vous savez toujours quand est venu le moment de leur accorder davantage de responsabilités.

Il ressort d’une enquête réalisée par Robert Half auprès de 200 responsables RH de Belgique que de plus en plus d’entreprises considèrent la satisfaction au travail comme un avantage concurrentiel. Près de la moitié des responsables RH optent pour la formation et le développement (45 %) comme stratégies de rétention du personnel. 43 % privilégient les horaires flexibles, tandis que 32 % misent sur une rémunération et des avantages compétitifs.

More From the Blog...