Les parties principales d’un CV

parties cv

Vous cherchez un emploi et vous vous investissez à cent pour cent dans votre lettre de motivation. C’est logique. Mais vous devez aussi composer votre CV avec soin. Il est en effet la carte de visite que vous donnez à un potentiel employeur. Combiné à la lettre de motivation, votre CV est l’élément qui encouragera le recruteur à vous inviter pour un entretien. Et qui sait ce qui en ressortira… Bien sûr, le CV varie en fonction de la personne, mais les catégories de base qui composent ce document sont souvent les mêmes. Découvrez ci-dessous les parties principales d’un CV et quelques conseils pour tirer le meilleur profit de chacune d’entre elles. 

Découvrez nos offres d’emploi

Quelles sont les parties d’un CV ?

Il existe des CV de toutes formes, mais ceux-ci peuvent être regroupés en deux grandes catégories : le CV fonctionnel et le CV chronologique. La première variante s’organise autour des différentes compétences que vous possédez. Cependant, le CV chronologique ou temporel est beaucoup plus fréquent. Dans celui-ci, vous mentionnez de manière chronologique vos expériences professionnelles (les fonctions que vous avez endossées) et les formations que vous avez suivies. En d’autres termes, la mise en forme d’un CV fonctionnel ou chronologique diffère, mais les parties suivantes sont toujours présentes :

  • Données personnelles
  • Formations
  • Expériences professionnelles
  • Compétences

Mentionner vos données personnelles sur votre CV

Bien entendu, votre CV doit montrer clairement à votre futur employeur qui vous êtes. Pour ce faire, commencez de préférence avec la base, soit vos données personnelles. Cette partie de votre CV contient nécessairement les informations suivantes :

  • Nom et prénom
  • Adresse
  • Date de naissance
  • Numéro de téléphone
  • Adresse e-mail

Vous pouvez aussi reprendre les faits suivants :

  • Titre académique
  • Permis (si vous en avez un ou non)
  • Nationalité
  • Réseaux sociaux que vous utilisez dans un contexte (semi-)professionnel : profil LinkedIn, compte Twitter, page about.me, …

Comme vous l’aurez remarqué, les listes à puce sont un bon choix de mise en page : de cette manière, votre CV reste clair.

Mentionner les formations dans votre CV

Comme son nom le laisse entendre, la partie ‘Formations’ est réservée aux cursus que vous avez suivis. Commencez de préférence avec les études les plus récentes, pour que celles-ci se trouvent en haut de la liste. Mentionnez toujours les données suivantes :

  • Diplôme obtenu (oui ou non ; avec distinction ou non)
  • Nombre d’années
  • Nom de la formation
  • Lieu de la formation
  • Spécialisation éventuelle

Conseils pour répertorier vos expériences professionnelles

Répertorier vos expériences professionnelles peut sembler complexe, surtout si vous avez déjà travaillé à de nombreux endroits. Cette tâche est pourtant simple : comme pour les formations, commencez avec votre emploi le plus récent, poursuivez avec le précédent, etc. À cet égard, il est essentiel de préciser ce que vous avez apporté à chaque entreprise et la description de fonction. Notez au moins les informations suivantes :

  • Le nom de l’entreprise
  • Le nom de la fonction
  • La description de la fonction
  • Le nombre d’années : la période durant laquelle vous avez

Les compétences sur votre CV

La partie sur vos compétences explore plus en profondeur vos qualités spécifiques. Elle reprend votre maîtrise de différents progiciels, les langues étrangères que vous parlez, etc. Vos aptitudes doivent aussi s’y retrouver. Vous êtes, par exemple, très sociable et vous avez beaucoup d’empathie ? Ces qualités valent certainement la peine d’être mentionnées. Vous avez de l’expérience dans le management et vous postulez pour un emploi qui vous amènera à diriger une équipe ? N’hésitez pas à le mentionner sur votre CV.

Faire votre CV : comment en tirer le meilleur parti ?

Vous avez déjà inclus ces parties fixes et vous voulez encore ajouter deux ou trois lignes supplémentaires sur votre CV ? C’est possible. Vous pouvez par exemple utiliser cet espace libre pour en dire plus sur vos objectifs personnels, sur le type d’équipe ou d’entreprise dans lequel vous évoluez au mieux… Ce conseil est la preuve que vous ne devez pas vous limiter aux parties ‘fixes’ d’un CV : les informations que vous jugez utiles pour l’employeur ou qui pourraient le convaincre doivent certainement figurer dans le document.

Découvrez nos offres d’emploi

Partagez cette page