Les contrats temporaires : un regain de souffle pour votre entreprise

Publié par Robert Half 05/12/2014

Alors qu’auparavant, les contrats temporaires n’étaient guère envisagés que comme solution de secours, aujourd’hui ils font de plus en plus souvent partie intégrante de la stratégie de recrutement des entreprises.

Plus : le Guide des salaires Robert Half 2015 révèle que plus de trois quarts (78 %) des CFO et directeurs financiers font appel pour une période limitée à des professionnels de la finance et de la comptabilité. Dans cet article, nous recherchons une explication à la popularité des contrats intérimaires et nous proposons quelques conseils concrets pour mettre en œuvre une stratégie de recrutement appropriée.

Le statut unique favorise les contrats temporaires

La nette augmentation des contrats temporaires en 2014, tant auprès des profils financiers et comptables juniors que seniors, est en grande partie imputable au statut unique des membres du personnel. En effet, depuis le 1er janvier 2014, la période d’essai appartient définitivement au passé. Par conséquent, proposer un contrat temporaire est la seule manière d’évaluer si l’employé et l’employeur font bon ménage. En outre, le statut unique entraîne une modification des délais de préavis. Un délai de préavis fixe pour chaque employé est déterminé, ce qui a fait partir à la hausse certains délais. Pour de nombreux employeurs, le travail à titre intérimaire est donc considéré comme une alternative plus intéressante.

Un soutien et un savoir-faire additionnels

Mais le statut unique ne peut expliquer à lui seul le succès grandissant des contrats temporaires dans les entreprises belges. Nombre d’entre elles sont également amenées à recruter des travailleurs temporaires pour :

  • remplacer temporairement un collaborateur fixe, dans l’attente ou non d’une embauche définitive ;
  • fournir un soutien supplémentaire aux collaborateurs fixes en période de pic d’activité ;
  • recruter des talents dotés d’un savoir-faire et de compétences de gestion spécifiques au regard de projets et d’initiatives complexes.

Une plus-value à tous les niveaux

Les contrats intérimaires constituent un avantage pour l’exercice temporaire de fonctions tant exécutives que décisionnelles. Les responsables/directeurs financiers, par exemple, ne sont pas en reste. En effet, de nombreuses entreprises font appel à des responsables financiers temporaires. Ceux-ci interviennent en qualité d’experts externes et posent un regard objectif sur les défis et les difficulté de croissance de l’entreprise, afin de (ré)évaluer la nécessité d’instaurer des modifications et, éventuellement, de les mettre en œuvre. Pensez, par exemple, à l’instauration de nouveaux processus destinés à améliorer l’efficacité des organisations, à la redéfinition de données financières permettant de mieux piloter l’entreprise, ou à l’élaboration de plans de restructuration afin de comprimer les coûts, etc.

Vers un équilibre entre contrats temporaires et fixes

Bien entendu, ne faites pas tourner la totalité de votre entreprise sur la base de contrats temporaires ! Il va de soi que la continuité de vos activités en pâtirait. Une équipe qui fonctionne bien est composée en premier lieu de collaborateurs fixes, assistés par des employés intérimaires uniquement pour certains projets ou des tâches bien circonscrites. Ce faisant, la constance sur le lieu du travail est garantie mais, parallèlement, il y a de suffisamment de flexibilité pour faire face à un contexte en évolution constante. Inutile de s’étendre sur le fait que votre entreprise ne s’en portera que mieux !

More From the Blog...