De nouvelles fonctions dans la C-suite de votre organisation ?

Publié par Robert Half 30/01/2018

Le marché évolue rapidement et les organisations doivent s’adapter sans cesse pour faire face aux défis et aux opportunités qu’offrent les nouvelles technologies, mais aussi aux besoins des clients et partenaires, pas toujours faciles à prévoir. Ces changements influencent les fonctions de cadre, même si depuis lors, le terme semble dépassé. De plus en plus d’entreprises souhaitent centraliser l’expérience et les connaissances fondamentales à leur sommet, tout en déléguant les rênes toujours plus complexes de l’organisation à un middle management dont les experts connaissent bien le claquement du fouet. Quelles sont les nouvelles fonctions qui apparaîtront dans le futur pour la C-suite, ou encore le C-level management au sein de votre organisation ?

Un CEO dirige une équipe de C

Autrefois, la C-suite se limitait à trois fonctions. Pour faire simple, le CEO définissait la stratégie entrepreneuriale et était responsable de la croissance et de la vision de l’organisation. Le CFO s’occupait de sa santé financière, alors que le COO veillait au bon déroulement opérationnel. Ces trois fonctions suffisaient amplement, quelle que soit la taille de l’organisation. C’est ce trio qui endossait à lui seul la responsabilité de la réussite d’un business. Aujourd’hui, le management à ce niveau est beaucoup plus vaste : un CEO dirige une équipe entière composée de membres spécialistes dans leur niche.

Quels C trouve-t-on dans cette fameuse C-suite ?

Qui sont les experts et expertes qui font partie de cette équipe ? Voici un aperçu des C-level managers les plus importants.

Chief data officer

La quantité phénoménale de données générée par les technologies actuelles ne nous simplifie pas la vie : il est en effet difficile de sélectionner les informations utiles et celles qui ne le sont pas. Un Chief Data Officer contribue au bon fonctionnement de l’organisation en déterminant, dans cet océan d’informations, les données qui donneront des résultats précieux. Il s’occupe aussi de traduire ces résultats en objectifs précis pour l’équipe de management.

Chief compliance officer

Pour les sociétés qui dépassent leurs frontières, la conformité est un sujet épineux. La plupart disposent d’un Chief Compliance Officer, qui garantit que toutes les lois et réglementations du commerce international sont respectées. Mais ce ne sont pas les seules : les sociétés sans ambition internationale sont elles aussi régulièrement confrontées à des problèmes de conformité, notamment dans le cadre de la GDPR. Les spécialistes sont d’ailleurs d’avis que l’importance de cette fonction va croître à l’avenir.

Chief automation officer

Pour un Chief Automation Officer, la vague d’automatisation que l’on rencontre actuellement ne constitue nullement une menace, mais au contraire des opportunités. Il est capable de les identifier afin d’améliorer la compétitivité de l’organisation. Concrètement, le CAO détermine si des robots ou des logiciels peuvent intervenir pour alléger ou reprendre les tâches du personnel.

Chief happiness officer

Les sociétés savent depuis longtemps que des collaborateurs et collaboratrices satisfaits livrent de meilleures performances, mais qu’ils sont aussi plus fidèles à leur employeur (une bonne nouvelle pour la politique de rétention). Un Chief Happiness Officer veille au bien-être des membres du personnel. Par le biais de multiples initiatives, allant d’un teambuilding à un casual Friday, il crée une politique cohérente et permet aux collaboratrices et collaborateurs qui le désirent de s’épanouir et de s’exprimer.

Chief intellectual property officer

La propriété intellectuelle fait beaucoup parler d’elle. Plus les entreprises sortent d'innovations sur le marché, plus les règles concernant la propriété intellectuelle deviennent vastes et complexes. D’un côté, les sociétés ont besoin de spécialistes capables de s’y retrouver dans toutes ces réglementations pour éviter les violations, et d’un autre côté, un Chief Intellectual Property Officer est également indispensable pour protéger l’organisation contre les abus de propriété intellectuelle.

Des talents émérites pour votre C-suite

Comment trouver le bon profil pour occuper ces fonctions importantes ? C’est le moment de vous tourner vers un partenaire RH spécialisé, qui vous aidera à sélectionner le talent parfait.

Plus d'articles...