Gestion des talents : comment faire progresser les jeunes les plus prometteurs ?

Publié par Robert Half 19/09/2014

Vous aussi, vous rêvez d’un lieu de travail où les idées innovantes surgissent à tout bout de champ et où l’équipe se dépasse de semaine en semaine ? Dans ce cas, il s’agit d’attirer et de retenir les jeunes talents les plus prometteurs. Ce sont eux qui donnent un nouvel élan à votre équipe et qui vous apportent la garantie d’idées rafraîchissantes. Du moins si vous leur donnez la chance de s’épanouir pleinement. Découvrez ici comment tirer un meilleur parti des jeunes loups en appliquant une gestion des talents réfléchie.

Ne fixez pas des objectifs trop élevés

Les entreprises qui recrutent pour la première fois de jeunes talents prometteurs et qui ne possèdent pas de connaissances en gestion des talents commettent souvent l’erreur de poser d’emblée de très hautes espérances. Et ce n’est pas sans risque. Car si les nouveaux venus ne correspondent pas au schéma des attentes, ils risquent de rapidement se décourager. Avec pour conséquence un départ anticipé et de nombreuses opportunités ratées. Laissez donc le temps aux jeunes loups de s’adapter et leur talent remontera naturellement à la surface. Leur manque d’expérience est largement compensé par leur enthousiasme et leur point de vue rafraîchissant.

La gestion des talents, en voilà un défi !

Une fois qu’ils sont initiés, les jeunes talents seront impatients de faire leurs preuves dans votre entreprise. Il est donc très important de ne pas circonscrire leurs possibilités d’épanouissement. Donnez à vos employés les responsabilités nécessaires et ne les jugez pas à la moindre erreur. Ce n’est que dans une atmosphère de confiance qu’ils se sentiront suffisamment soutenus dans leur quête d’innovation. L’avantage des jeunes talents, c’est que leur manière de penser ne s’est pas encore enrouillée. Leurs idées sortiront sans doute plus rapidement du cadre que celles des employés expérimentés, mais c’est tout sauf un inconvénient. Au contraire : plus les schémas de pensée traditionnels sont rompus, plus les chances d’innovation sont grandes. Laissez donc toutes ses chances à leur soif de créativité.

Désignez un mentor

Il est essentiel pour vous de parvenir à structurer ce nouvel apport créatif. Pour éviter que vos jeunes employés se heurtent à un mur d’incompréhension, mieux veut leur attribuer un mentor. Les plus anciens employés expérimentés sont les mieux placés pour estimer la qualité des ‘jeunes potentiels’ à sa juste valeur et en tirer le meilleur parti. Un bon mentor ne considère pas ses jeunes collègues comme une menace, mais plutôt comme un enrichissement. Il fait office de caisse de résonance et sert de guide si nécessaire.

Donnez du feed-back

Il n’y a rien de plus instructif et motivant pour un jeune employé que de recevoir un feed-back fondé et objectif. Une tâche qui revient au mentor et au dirigeant. Intercalez suffisamment de moments d’évaluation et abordez aussi bien les points positifs que les points d’amélioration. Les critiques sont possibles, voire indispensables, à condition d’être constructives et assorties de points d’action concrets. Tel est le secret d'une bonne gestion des talents. Quelque chose tourne mal ? Essayez d’en tirer ensemble les leçons et d’en faire quelque chose de positif.

Réfléchissez ensemble et faites preuve d’empathie

Même les jeunes particulièrement talentueux sont confrontés à des incertitudes. N’y restez pas aveugle mais montrez de l’empathie, surtout dans les moments difficiles. Osez tâter le terrain pour déceler les éventuelles difficultés, qu’elles soient d’ordre privé ou professionnel. Un employé qui a le sentiment que vous le soutenez à cent pour cent, s’engagera beaucoup plus facilement à long terme.

More From the Blog...