La gamification envahit les RH : en quoi les jeux peuvent-ils favoriser le recrutement ?

Publié par Robert Half 11/03/2015

« Gamification », tel est le nouveau mot qui fait le buzz dans les départements RH.

Un nombre croissant d’organisations propose des jeux vidéo comme outil interactif au service de la sélection et du recrutement de personnel. Tendance éphémère ou faite pour durer ? Découvrez les avantages de la gamification bien comprise.

Qu’est-ce que la « gamification » ?

Le terme de « gamification » – en français, on trouve également « ludification » – recouvre l’utilisation de techniques ou de principes ludiques dans un contexte qui, normalement, n’est pas dévolu au jeu. Il arrive souvent que le jeu fasse partie intégrante de formations en gestion et en communication, de parcours de développement de carrière ou de processus de recrutement et de sélection. Un jeu d’enfant ? Pas vraiment. Une campagne réussie de gamification dans votre organisation exige une stratégie bien réfléchie, un excellent encadrement et un suivi minutieux. En outre, il y a certains écueils dont il convient d’être informé pour bien s’y préparer.

La gamification : un atout pour votre entreprise ?

Pourquoi utiliser des jeux comme outils de recrutement ? Simplement parce qu’ils présentent un certain nombre d’avantages que n’offrent pas les tests et entretiens traditionnels de sélection.

1.      Motiver

Un jeu (numérique) est susceptible de révéler aussi bien le meilleur que le pire d’une personne. À quel point le candidat est-il motivé pour évoluer positivement dans le jeu ? Le caractère combattif et le besoin de se faire valoir sont particulièrement mesurables pendant le déroulement d’un jeu.  Ce qui peut être tout à l’honneur du candidat… ou non. Vous recherchez un pitbull qui ne lâche pas prise ? Ou, au contraire, un labrador toujours serviable ? Un jeu vous éclairera rapidement sur ce type d’aptitudes.

2.      Tester d’emblée les aptitudes

Dans un jeu, on peut également créer un environnement virtuel de travail. L’Oréal, le géant de la cosmétique, l’a bien compris. L’organisation a élaboré en son sein le jeu « Reveal », dans lequel des étudiants peuvent donner libre cours à leur créativité comme s’ils étaient de réels managers de marque en pleine campagne promotionnelle. Le gros lot ? Une coquette somme d’argent, un parcours de coaching aux côtés de cadres de L’Oréal et une expérience inoubliable – dont le sommet est la finale à Paris. Forts d’une telle expérience sur leur CV, les lauréats ont déjà une longueur d’avance sur les autres candidats sur le marché concurrentiel du marketing.

3.      Interpeller la génération Y

L’atout par excellence des jeux vidéo est bien entendu qu’ils interpellent la génération Y au premier chef : cette génération qui a baigné dans le numérique depuis la plus tendre enfance. Ce sont déjà des familiers de la gamification : inutile de devoir leur démontrer tout l’intérêt de la tendance. Si vous êtes à la recherche de « digital natives », enfants du numérique flexibles, capables de jongler avec des documents dans le cloud, usagers habiles des médias sociaux, leur proposer un jeu est une excellente manière d’attirer ces jeunes talents.

La gamification : les écueils

L’introduction dans votre organisation de jeux en tant qu’outils de recrutement, de formation des cadres ou d’évaluation comporte néanmoins des risques. La plupart se résument comme suit :

  • Les comportements indésirables. Certains participants s’investissent tellement qu’ils ne discernent plus la frontière entre le jeu et la réalité.
  • Les problèmes d’image de marque. « Les jeux, c’est quand même pour les enfants, non ? »
  • Les résistances. « Je n’en vois pas la valeur ajoutée. »
  • Les imprécisions. « Que faut-il en retenir ? »

Autant de réactions compréhensibles, qui méritent autant de contre-arguments. C’est la raison pour laquelle la gamification doit bénéficier d’un excellent encadrement. Déterminez des objectifs réalistes ; élaborez un jeu convivial (en privilégiant une issue gagnante pour tous les participants) et introduisez-le dans une stratégie à long terme. De cette manière, les jeux pourront apporter une plus-value authentique à votre entreprise, toutes branches d’activité confondues.

More From the Blog...