Hommes et femmes au travail : une relation platonique

Publié par Robert Half 08/04/2016

Outre leur partenaire de vie, de nombreuses personnes ont également aujourd’hui un « partenaire de travail » : un collègue du sexe opposé, avec qui le courant passe particulièrement bien. D’un point de vue professionnel, cela va sans dire. C’est en effet le propre de la relation avec votre « work spouse » (nom sous lequel ce phénomène désignant la relation professionnelle entre un homme et une femme au travail est connu dans le jargon RH américain) : elle est purement platonique. Cette relation peut se révéler avantageuse pour votre carrière, à condition toutefois de l’aborder correctement. Voici quelques astuces afin de vous éviter de nombreux déboires maritaux et fausses notes au cours de votre carrière.

1. Hommes et femmes au travail : misez sur la transparence

Il arrive qu’entre certains collègues, le courant passe dès le premier jour. Et c’est une bonne chose ! Qui ne rêverait pas en effet de pouvoir compter au travail sur une personne de confiance, une sorte de mentor sur qui se reposer, une personne qui vous soutienne contre vents et marées ? Rien ne justifie donc d’entraver ce type d’amitié entre collègues, même avec une personne du sexe opposé. Toutefois, cette amitié n’a de chance de réussir que si chacun communique en toute transparence. Vous êtes en couple ? Informez-en directement votre collègue et mentionnez fréquemment votre conjoint dans les conversations. Votre partenaire « professionnel » sait ainsi à quoi s’en tenir et vous fermez la porte à un potentiel jeu de séduction.

2. Organisez une rencontre

Vous avez la possibilité d’inviter votre conjoint sur votre lieu de travail, lors d’un dîner de Noël ou d’un apéro informel un vendredi soir ? Sautez sur l’occasion pour présenter votre partenaire à votre meilleur ami professionnel ! Il s’agit d’une bonne manière d’éviter tout malentendu et de ne laisser aucun doute planer sur le fait que la relation que vous entretenez avec votre « partenaire de travail » est basée sur un lien de confiance amical, rien de plus. Vous éviterez ainsi d’attiser la jalousie de votre partenaire et de celui de votre collègue.

3. Soyez conscient des risques

Bien qu’avoir un ami au travail puisse être favorable pour votre bien-être et même pour votre carrière (vous décrocherez peut-être une promotion plus rapidement puisque vous pouvez compter sur le soutien et le feedback de votre collègue préféré), ce type de relation professionnelle comporte également des risques. La jalousie de vos partenaires, que nous venons d’évoquer, risque de jeter un froid. D’autre part vos collègues peuvent se montrer irrités par ce véritable lien de confiance que vous entretenez. Ce n’est que plus vrai si votre partenaire professionnel occupe un poste plus élevé que vous dans la hiérarchie. L’ombre du népotisme risque alors de planer sur votre relation. En d’autres termes : la perception fait tout. Il ne vous coûte rien d’en être conscient et d’intervenir le cas échéant.

4. Fermez la porte aux avances

Nous avons déjà abordé ce point : une bonne relation professionnelle ne laisse aucune place à la séduction amoureuse. Si votre partenaire professionnel vous informe qu’il éprouve ce genre de sentiments, montrez-vous inflexible et limitez-vous à des rapports strictement professionnels. Si vous ne fixez pas cette limite, vos rapports resteront équivoques. Et vous risquez de rendre tout le monde malheureux : votre partenaire professionnel, vous-même et vos partenaires privés.

Faites donc toujours attention avec les amitiés entre collègues, particulièrement avec une personne du sexe opposé. Il est essentiel de communiquer en toute transparence. Avoir un « work spouse » peut être agréable et même présenter certains avantages pour votre carrière, mais pas au détriment de votre vie privée.

More From the Blog...