Exploiter encore mieux votre processus de recrutement ? Un aide-mémoire

processus de recrutement

Vous recherchez du personnel ? Que vous ayez déjà engagé des centaines de candidats ou que vous deviez trouver votre première recrue, cet aide-mémoire est un must pour tous ceux qui entendent améliorer et structurer leur processus de recrutement - lisez : pour tous ceux qui souhaitent l'exploiter au maximum.

Téléchargez notre Guide des Salaires

1. Formuler des objectifs et déterminer des besoins

Tout commence par la définition des besoins. Pour vous clarifier les idées, passez en revue les questions suivantes :

  • Quels sont les objectifs ? Que souhaitez-vous atteindre ?
  • Quelles personnalités et quelles compétences figurent déjà dans l'équipe, et que manque-t-il encore ?
  • Quelles tâches le nouveau venu doit-il accomplir pour répondre aux attentes de son poste ? Prenez garde de ne pas vous enliser dans un catalogue de menues tâches quotidiennes. Resserrez le travail et fixez des priorités.
  • Combien d'heures par semaine la nouvelle recrue doit-elle réaliser pour accomplir ses tâches ? Examinez le caractère réaliste des attentes portant sur la fonction.

Lorsque vous avez répondu à ces questions, établissez une description de fonction basée sur la performance. Une description détaillée de l'ensemble des tâches permet de réduire le risque de mauvais choix. Non seulement vous précisez la description de vos propres attentes, mais en clarifiant l'exposé des tâches à accomplir, vous éviterez un grand nombre de candidatures non appropriées. Cependant, une description précise des tâches ne suffit pas : vous voulez également obtenir une représentation du profil souhaité...

2. Distinguer et atteindre le candidat idéal

Pour pouvoir attirer le bon profil, vous devez disposer d'une représentation claire du candidat idéal. Gardez à l'esprit les questions suivantes :

  • Quelles sont les « soft skills » les plus importantes du profil souhaité ? Quelles aptitudes personnelles, émotionnelles et sociales celui-ci devrait-il posséder ?
  • Quelles qualifications et quelle expérience possède le candidat idéal ? Pensez à faire la distinction entre les aptitudes essentielles à la fonction et les aptitudes optionnelles, nice-to-have.
  • Quel salaire est assorti à la fonction ? Il conviendra également de vous demander pourquoi un talent confirmé qui n'est pas à la recherche d'un nouvel emploi pourrait être convaincu par une légère augmentation de salaire. Pas de réponse décisive ? Alors, préparez-vous à augmenter le budget.

Vous pensez avoir à l'esprit le candidat idéal ? Il est temps de rédiger votre offre d'emploi. Celle-ci insistera sur ce qui rend le poste intéressant. Précisez ce que le collaborateur va apprendre, en quoi sa tâche est importante, ce qu'il peut en obtenir et en quoi la perspective de travailler pour l'entreprise est attirante. Pour capter l'attention, un « récit » fonctionne beaucoup mieux qu'une âpre énumération des exigences. Vous souhaitez être sûr que votre offre d'emploi aboutisse en des mains utiles, pensez à faire appel à une agence de recrutement spécialisée.

3. Comparer les postulants et poser un choix

Garder vos objectifs en point de mire peut s'avérer difficile face aux candidats qui vous arrivent parfois en masse. Ces différents points vous aideront à garder les idées claires pendant les entretiens d'embauche.

  • Naturellement, vous serez amené à comparer et à évaluer les réactions aux questions. Mais l'importance des signaux non verbaux est souvent sous-estimée.
  • Prenez en considération les exigences salariales de chaque candidat : cadrent-elles dans les budgets ?
  • Accordez suffisamment d'attention aux raisons pour lesquelles les candidats ont quitté ou quittent leur employeur précédent.
  • Prenez le temps d'effectuer les vérifications de fond.

Vous avez fait un choix ? Le travail ne s'arrête naturellement pas là : instaurez une bonne procédure d'intégration des nouveaux collaborateurs.

Téléchargez notre Guide des Salaires

Partagez cette page