Comment répondre à la question sur vos défauts en entretien d’embauche ?

Publié par Robert Half 08/07/2016

Une des questions-type posées lors d’un entretien d’embauche porte sur vos points forts et vos points faibles. Souvent, le recruteur commence par vous demander quels sont vos qualités avant de vous interroger sur vos défauts. Comment donner une réponse forte et véridique à cette question sans laisser une mauvaise impression au recruteur ? Préparez votre entretien grâce à ce petit aperçu des choses à dire et à ne pas dire.

La finalité sous-jacente de la question sur vos points faibles

En vous demandant quels sont vos points forts et vos points faibles lors de l'entretien d'embauche, le recruteur tente bien sûr de déchiffrer votre personnalité. Mais il y a une autre raison pour laquelle il vous pose cette question.

Il veut aussi vérifier si vous avez une bonne connaissance de vous-même. Savez-vous quels sont vos défauts, et surtout : que faites-vous avec ce savoir ? Œuvrez-vous concrètement à l’amélioration de vos points faibles et, si oui, comment ? Avec cette question, le recruteur teste donc essentiellement votre connaissance de vous-même et votre disposition au développement personnel.

 

Quels défauts citer en entretien d’embauche ?

Détailler vos points faibles en ayant l’air sincère et sans vous lancer des fleurs n’est pas une tâche facile, mais il existe plusieurs manières d’aborder cette question de manière constructive. Réfléchissez donc bien à vos réponses au moment de préparer votre entretien d’embauche

  • Citez un point négatif qui peut aussi être interprété comme une qualité. Le perfectionnisme, par exemple. Un perfectionniste travaille peut-être (trop) lentement de par son souci du détail, mais dans certaines situations, cette minutie est justement très utile...

  • Citez un défaut qui n’a aucune influence sur la fonction à laquelle vous postulez. Par exemple, si vous posez votre candidature pour un poste de comptable, vous pouvez dire que la rédaction de longs textes n’est pas votre tasse de thé.

  • Citez un point faible qui a justement du bon pour le poste auquel vous postulez. Par exemple, si vous posez votre candidature pour un poste dynamique impliquant beaucoup de déplacements et un agenda chargé, vous pouvez indiquer que vous ne supportez pas le manque de variété dans un emploi.

Ne dites jamais que vous n’avez aucun point faible. Le recruteur pourrait interpréter cette réponse comme un signe de manque total de connaissance de soi ou – plus grave encore – comme de l’arrogance.

 

Transformez vos points faibles en points forts

La façon la plus simple de répondre correctement à la question de vos défauts lors d'un entretien d'embauche consiste à transformer un point faible en une qualité. Une bonne réponse à la question est par exemple la suivante :

« Je prends parfois trop de travail à ma charge, car j’aime que les tâches soient effectuées méticuleusement et correctement. Dans ma fonction précédente, j’ai appris à déléguer davantage afin d’apprendre de l’expertise des autres. »

En donnant cette réponse, vous indiquez donc d’abord que vous avez un point faible et vous expliquez ensuite comment vous cherchez à vous améliorer. De plus, vous montrez que vous avez une bonne connaissance de vous-même et que vous êtes capable d’exploiter cette connaissance de manière constructive, à savoir à des fins de développement personnel.

 

Augmentez vos chances de décrocher un emploi

Faites-vous conseiller par un expert

Vous êtes prêt à vous lancer ? Trouvez le travail de vos rêves maintenant.

Plus d'articles...