Évaluation des employés : 5 conseils incontournables

évaluation des employés

Pour nombre de professionnels RH et employés, l'entretien d'évaluation reste synonyme d'une analyse des performances. L'évaluation positive débouche généralement sur une récompense sous la forme d'une augmentation ou d'une prime. Pourtant, l'exercice ne devrait pas se résumer qu'à cela. Vous considérerez utilement l'évaluation des employés comme une belle occasion d'entamer le dialogue, de partager un retour et de fixer des objectifs. Quelle approche adopter ? Lisez les cinq conseils qui suivent.

1. Un dialogue ouvert

Dans certaines entreprises, l'entretien d'évaluation se déroule souvent de façon unilatérale. L'employé entend toute une série de conclusions le concernant et on n'attend guère de lui qu'il apporte une quelconque contribution au débat. Alors que c'est tout le contraire qui devrait se passer : l'évaluation est – tout comme l'entretien de fonctionnement – l'occasion idéale d'un dialogue ouvert. Les sujets suivants peuvent être abordés :

  • Coup d'œil sur la période écoulée
  • Fonctionnement au sein de l'organisation
  • Collaboration avec les collègues et le management
  • Fonctionnement opérationnel quotidien

2. Adieu l'approche standard

Si vous ambitionnez un entretien d'évaluation efficace, mieux vaut laisser loin derrière vous l'approche standard. Une bonne préparation est importante, mais ne la consacrez pas trop à rédiger une liste de questions RH standard que vous avez tirée d'un manuel. Il s'agit plutôt de se concentrer sur le fonctionnement du collaborateur concerné et d'ainsi lui fournir un feedback approprié. Demandez également à l'employé de se préparer à l'entretien afin qu'il puisse lui-même amener le plus contributions pertinentes possibles.  

Conseil : pensez à subdiviser l'évaluation et à planifier plusieurs moments de concertation.  Partant, vous et le collaborateur avez le temps de laisser se décanter les choses, ce qui permet d'échanger des feedbacks constructifs et de nouveaux points de vue.    

3. Éléments de croissance

L'évaluation permet de discuter des performances et de mettre au jour des atouts et des points faibles. Ce tableau initial peut donner lieu à la formulation d'éléments de croissance. Pour ce faire, vous procéderez par exemple à une classification des compétences que vous noterez « très bonnes », « bonnes » ou « à améliorer ». Si vous le faites, il est souhaitable d'assurer un suivi régulier. Vous pouvez y associer un plan de formation dans le cadre du management des talents.

4. Associer un entretien d'évaluation à des objectifs

Un entretien d'évaluation n'est pas une conversation à bâtons rompus. Il doit y être question d'objectifs et de management de la performance. Pour ce faire utilisez par exemple la méthode SMART. Celle-ci est basée sur les éléments suivants :

  • Spécifique : des objectifs concrets
  • Mesurable : orienté résultats, lesquels sont à mesurer à l'aide de paramètres ou de KPI.
  • Acceptable : les objectifs sont considérés comme réalisables par les deux parties. 
  • Réaliste : réalisable dans le délai imparti et dans le cadre de l'enveloppe octroyée.
  • Temporel : le début et la fin sont précisés.

5. Évaluation des employés = pour corriger le tir

Sur la base de l'évaluation, vous établirez un plan d'approche et corrigerez la trajectoire de vos employés si nécessaire. Fixer de nouveaux objectifs, affiner des cibles, définir de nouveaux enjeux : les possibilités sont multiples. De cette manière, vous êtes au fait de ce qu'il se passe, votre collaborateur reste motivé et il a la possibilité de se développer professionnellement. Tant l'employeur que l'employé sortent gagnants de l'opération.

Partagez cette page