Êtes-vous accro à la technologie ? Faites le test !

Publié par Robert Half 09/04/2015

Vous souvenez-vous de la dernière fois où vous avez quitté votre domicile sans emporter votre téléphone mobile ?

De la dernière lettre que vous avez postée, au lieu d’envoyer un sms ou un courriel ? Au XXIe siècle, il existe une app pour presque tout – nouvelle technologie ou application – et le vieux doit faire place nette au profit du neuf. Connectez, installez et ça y est – en quelques clics seulement, vous foncez à la vitesse de l’éclair sur les autoroutes de l’information. Nul doute que vous sachiez de quoi nous parlons – à moins que vous n’ayez vécu dans une grotte pendant ces vingt dernières années. Chacun à notre échelle, nous nous sommes laissé emporter sur la vague numérique. L’avenir, hier réservé aux écrivains de science-fiction, se fond avec le présent, et fait défiler devant nos yeux stupéfiés toutes sortes de gadgets et d’indispensables babioles à placer dans notre sac à main, notre porte-documents et notre habitation. Le danger existe-t-il que nous devenions esclaves de toute cette technologie ? L’individu est de plus en plus dépendant de ses appareils, au travail, certes, mais également pendant ses loisirs. Êtes-vous capable de ne pas toucher pendant plusieurs heures à votre smartphone, à votre tablette ou à votre laptop ? Ou cette seule pensée vous donne-t-elle des sueurs froides ? Répondez aux neuf questions ci-dessous et découvrez si vous êtes un esclave de la technologie :

1. Envoyez-vous des e-mails alors que vous êtes en pyjama ?

C’est l’heure du coucher, il fait douillet sous les couvertures et vous sentez le sommeil vous gagner. Mais… où avez-vous fourré votre iPad ou votre iPhone ? Vous les avez oubliés en bas, gros malin ! Comment, dans ce cas, envoyer nuitamment des e-mails à vos collègues et clients, ou twitter à vos followers que vous êtes sur le point de vous endormir ? Alors, vous vous relevez, enfilez vos pantoufles et allez chercher votre petit compagnon de lit. Sinon, la nuit s’annonce longue et difficile…

2. Écrire au stylo à bille vous donne-t-il des crampes ?

Vous devez établir une liste de courses ou prendre quelques notes pendant une réunion de travail. Le stylo à peine en main, vous voilà en proie à une violente crampe – à la main ! De toute évidence, vous n’avez plus écrit à la main depuis des lustres – au lieu de cela, vous tapez sur des claviers et tiquez sur des écrans au point que votre corps a tout oublié de la tenue du stylo ! Que de vaines heures passées sur les bancs de l’école à exécuter vos jolis pleins et déliés ! À en faire pleurer vos instituteurs…

3. Pensez-vous parfois que votre téléphone sonne alors que ce n’est pas le cas ?

Il y a quelque chose qui vibre dans votre sac et vous êtes sûr et certain que c’est votre téléphone. Mais lorsque vous extrayez votre appareil de votre sac, vous constatez qu’il n’y a aucun appel. Peut-être avez-vous, par malheur, raccroché alors même que vous preniez l’objet en main ? Non, pas d’appel manqué à signaler. Vous avez seulement pensé que votre téléphone sonnait. Ce symptôme est étonnamment fréquent chez les utilisateurs de téléphones mobiles. Cette sonnerie nous est si familière qu’il nous semble l’entendre aux moments les plus étranges.

4. Vous êtes capable d’envoyer des sms les yeux bandés ?

Vous êtes un vrai pro. Années après années, vous avez envoyé tellement de sms que vous savez intuitivement où se trouvent toutes les lettres sur votre clavier. Vous êtes réellement capable de tapoter un texto les yeux fermés – ou pendant que vous regardez la télévision, faites revenir les légumes dans la poêle ou passez l’aspirateur. D’accord, en mode prédictif, il vous arrive de vous tromper – une chose que vous devriez penser à corriger – mais en mode normal, vous tapez vos sms sans un regard sur votre appareil et alors que vous êtes occupé à tout autre chose.

5. Avez-vous possédé tous les modèles d’iPhone ?

Vous avez décompté les semaines et les jours jusqu’à l’introduction du nouvel iPhone 6 et vous l’avez commandé à l’avance dès que cela a été possible. Vous n’en avez pas dormi de la nuit et, tel un bambin le soir de la Saint-Nicolas, vous étiez intenable. Et pour cause ! Car vous avez tous les smartphones Apple commercialisés à ce jour. Et à l’instar des dix millions de propriétaires du nouvel iPhone 6 et 6 Plus qui ont acheté leur appareil le premier week-end, vous maîtrisez parfaitement les nouvelles fonctions et vous avez déjà acheté quelques nouvelles app.

6. Avez-vous franchi tous les niveaux d’Angry Birds ?

En tant que professionnel, vous possédez quantité d’aptitudes, mais vous êtes imbattable lorsqu’il s’agit, à l’aide d’une app pour smartphone, de balancer de drôles d’oiseaux sans ailes ni pattes sur des cochons verts. Et vous continuez de jouer, tout simplement parce que vous ne pouvez pas vous arrêter. C’était déjà comme ça avec « Snake » sur votre vieux Nokia – vous avez aussi franchi tous les niveaux (pour autant que ce soit possible).

7. Votre vie sociale se déroule-t-elle essentiellement sur Facebook ?

Vous devriez faire quelque chose de sympa ce week-end avec des amis, peut-être aller casser la graine en ville. Mais au lieu de cela, vous restez chez vous, vous contactez les mêmes personnes sur Facebook et vous postez votre nouvelle série de selfies et de photos de votre animal domestique. Et quand vous en avez assez de liker vos propres mises à jour de statut et vos contenus partagés, vous voilà parti pour twitter sans frein. Car si vos amis ne vous acceptent pas comme ami en ligne ou ne vous suivent pas, à quoi bon les voir en chair et en os ?

8. Vous êtes de mauvaise humeur si vous n’avez pas votre smartphone à portée de main ?

Votre smartphone est un prolongement de votre bras et la seule pensée de ne pas l’avoir sous la main et, par conséquent, de n’être « pas joignable » sur le champ, vous rend de mauvaise humeur. Vous stressez également lorsque vous vous apercevez que votre batterie est presque déchargée. À ce moment, vous feriez n’importe quoi pour mettre la main sur un chargeur. Car, avouez-le, vous vous sentez tellement nu sans smartphone chargé à bloc…

9. Vous séparez-vous de vos vieux appareils pour acquérir de la technologie dernier cri ?

Montres, appareils photo, réveils et iPods, qui utilise encore ça de nos jours ? Pas vous en tout cas. Tous ces gadgets sont superflus puisque vous possédez un smartphone. Vous connaissez votre téléphone de fond en comble et vous faites tous les jours usage de ses différentes applications. Un article sur la nouvelle app ?  Vous l’avez lu et vous en ferez rapidement votre affaire.

La technologie peut donner un sérieux coup de pouce à votre carrière

Si vous travaillez dans le secteur IT, la connaissance des technologies de pointe et l’hyper-connectivité sont essentielles à votre carrière. Vous devez sans nul doute être un expert des nouveaux produits et services, et maîtriser les dernières évolutions du secteur pour bien faire votre travail, ou pour accéder à une nouvelle fonction et œuvrer ainsi au développement de votre carrière. Vous ne devez pas seulement être en mesure de sélectionner, d’exécuter et de maîtriser toutes les nouvelles solutions, mais également de vous muer en véritable évangéliste en matière de technologie : à savoir, un expert qui apprend aux autres professionnels à l’utiliser efficacement. Car, à l’évidence, la technologie est toujours plus importante pour les professionnels, tous secteurs confondus. Alors qu’aujourd’hui, presque tous les lieux de travail sont connectés, les TIC ne sont plus réservés – loin s’en faut – aux seuls spécialistes de la technologie. Les TIC à l’ère du XXIe siècle soumettent les systèmes et les processus à des changements drastiques, et cette évolution n’est pas près de s’arrêter. Vous êtes un technophile ? Quelqu’un qui ne jure que par les nouvelles technologies et en use avec enthousiasme ? C’est un avantage certain – il y a peu de monde pour encore en douter. En effet, les employeurs  recherchent des collaborateurs possédant de bonnes capacités en matière de TIC et un intérêt certain pour l’utilisation de la technologie dernier cri. Par conséquent, votre faible pour la sphère numérique et votre intérêt marqué pour les solutions les plus novatrices constituent sans nul doute un atout sur votre CV, au bureau – et sur le marché de l’emploi. Le présent article est basé sur l’article intitulé « 9 signs you've become addicted to technology » publié initialement sur le blog Robert Half News au Royaume-Uni.

Inscrivez-vous à notre newsletter

More From the Blog...