Les questions à poser lors d’un entretien d’embauche

Publié par Robert Half 31/01/2017

Quand vous préparez votre entretien d’embauche, vous vous concentrez probablement sur les questions que vous posera le recruteur et sur la meilleure façon d’y répondre. Car vous voulez bien entendu vous présenter sous votre meilleur jour. Mais avez-vous déjà aussi réfléchi aux questions que vous allez poser à votre interlocuteur ? Si vous avez l’occasion de poser des questions à la fin de l’entretien d’embauche, autant en profiter plutôt que de rester bouche bée. Poser les bonnes questions au recruteur offre de nombreux avantages.

L’utilité de poser des questions pendant un entretien d’embauche

Tout d’abord, en posant les bonnes questions lors d’un entretien d’embauche, vous prouvez au recruteur que vous vous êtes bien préparé(e). En d’autres termes, cela vous permet de montrer que vous vous êtes renseigné(e) au préalable et qu’au-delà de l’intérêt que vous portez à la fonction et à l’entreprise, vous êtes aussi bien informé(e). Deuxièmement, si le recruteur doit savoir à qui il a affaire, l’inverse est vrai aussi : vous voulez vous aussi être sûr de faire le bon choix. Si vous gardez ces deux objectifs à l’esprit, vous trouverez à coup sûr les bonnes questions à poser au moment où le recruteur vous donnera la parole. Vous souhaitez encore mieux vous préparer à votre entretien d’embauche ? Jetez alors un œil aux exemples de questions ci-dessous.

Connaissances et aptitudes adéquates ?

« Quelles compétences possède selon vous le candidat idéal ? » Même s’il vaut sans doute mieux attendre que cette question vienne du recruteur, vous pouvez parfaitement aussi la poser. Ce type de question ouverte vous permet non seulement d’inviter votre interlocuteur à abattre ses cartes, mais aussi d’intervenir s’il mentionne tout à coup une caractéristique que vous n’avez pas encore abordée. L’occasion rêvée pour vous d’expliquer la mesure dans laquelle vous répondez à cette caractéristique, donc.

Vous pouvez enchaîner en posant des questions sur les possibilités de formation. Ce faisant, vous affichez votre volonté d’apprendre et d’évoluer avec l’entreprise.

Poser des questions sur la satisfaction des travailleurs

Durant un entretien d’embauche, vous pouvez aussi demander au recruteur pourquoi il aime travailler pour l’entreprise en question. Vous tissez ainsi un lien un peu plus personnel avec votre interlocuteur. Et la réponse vous donne qui plus est une idée de la satisfaction des travailleurs occupés dans cette entreprise. Si le recruteur doit réfléchir un peu trop longtemps pour donner sa réponse, cela devrait vous alerter. Poser des questions sur la personne qui occupait précédemment la fonction vous donnera à peu près les mêmes informations. Cette personne a-t-elle été licenciée ? Promue ? Ou a-t-elle donné sa démission ? Cela fait un monde de différence. Vous pourrez ainsi vous forger une idée de vos opportunités d’évolution, du climat qui règne au sein de l’entreprise, etc.

Poser des questions sur l’équipe n’est pas non plus une mauvaise idée. Premièrement, vous voulez bien entendu savoir dans quelle équipe vous allez atterrir et avec qui vous allez devoir collaborer au quotidien. Deuxièmement, vous pouvez montrer que vous avez confiance en vous grâce à votre formulation. Par exemple, « pourriez-vous m’en dire un peu plus sur l’équipe avec laquelle je vais collaborer ? ». Vous suggérez ainsi subtilement que l’affaire est dans le sac.

Les défis majeurs

« Quel est le défi majeur auquel est confronté votre personnel et en quoi pourrais-je être utile ? » est une bonne question pour montrer que vous vous souciez des autres et que vous êtes quelqu’un de serviable. Vous vous représentez mentalement comme étant déjà au service de l’entreprise. Autre avantage : en répondant à cette question, le recruteur vous imagine inconsciemment comme travailleur – et c’est précisément ce que vous voulez qu’il fasse !

Plus d'articles...