En route vers une nouvelle carrière ? Quelques conseils …

Publié par Robert Half 18/03/2015

Que ce soit à l’âge de 21 ou 41 ans, nous avons tous (à quelques exceptions près) un jour ou l’autre envisagé de changer de voie professionnelle.

Les plus audacieux d’entre nous mettent ce projet à exécution et se lancent dans une nouvelle carrière. Ce pari s’avère parfois payant, parfois pas. Avant de faire le grand saut, il vaut donc certainement la peine d’analyser attentivement votre situation.

Définissez votre job idéal

Essayez d’imaginer la journée de travail parfaite. Quelles en sont les caractéristiques ? Moins de paperasserie à gérer, plus ou moins de tâches de soutien et de management, beaucoup d’activités pratiques… Vous voyez-vous dans un bureau, à l’extérieur ou, pourquoi pas, à la maison ? Mettez le scénario idéal sur papier et demandez-vous si ces objectifs sont réalisables dans le cadre de votre fonction actuelle.

Faites le bilan de vos compétences

La première étape de votre reconversion consiste à identifier toutes les compétences que vous pourriez transposer et appliquer à de nouvelles fonctions. Il peut par exemple s’agir de compétences organisationnelles, sociales ou analytiques, mais aussi d’aptitudes plus générales telles que la conception d’initiatives ou la gestion de projets.

Demandez-vous comment mettre vos compétences en pratique

L’identification des compétences réutilisables est une chose, mais encore faut-il savoir comment mettre ces talents à profit dans une nouvelle fonction. Soyez réaliste quant au type de fonction auquel vous pouvez prétendre et discutez avec des gens actifs dans le secteur pour vous assurer que le métier envisagé vous correspond.

Tenez compte de vos centres d’intérêt

Un projet de changement de carrière est souvent motivé par l’envie d’occuper une fonction davantage en phase avec nos centres d’intérêt. Veillez donc à ce que la nouvelle fonction envisagée vous intéresse réellement. Le salaire ou l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée constituent-ils votre principale motivation ? Assurez-vous que ces attentes seront réellement satisfaites par un nouvel emploi.

Interrogez-vous sur vos valeurs

Cela peut sembler idéaliste, mais la question n’en mérite pas moins réflexion. Vos compétences professionnelles ont beau être facilement transposables d’une fonction à l’autre, cela ne vous servira à rien si vous vous retrouvez dans un environnement difficile qui ne laisse pas de place à vos valeurs fondamentales. Demandez-vous pourquoi vous êtes là et à quoi vous attachez de la valeur – si cela n’est pas compatible avec une fonction donnée, écartez-la. La culture d’entreprise joue de nos jours un rôle majeur.

Réfléchissez aux implications de votre nouveau départ

Enfin, et c’est peut-être le plus important, les candidats à une reconversion ne doivent surtout pas sous-estimer l’impact de ce changement. Même si les compétences que vous amenez dans votre nouvelle fonction sont généralement appréciées, il y a de grandes chances que vous deviez recommencer au bas de l’échelle. Cela signifie que votre carrière évoluera plus lentement et que votre salaire s’en voit diminué. Si l’un de ces points vous pose problème, il se peut que vous regrettiez votre démarche. Prenez donc le temps de bien réfléchir. Cet article a été initialement publié sur le blog Work Life de Robert Half Australie.

More From the Blog...