En entretien d’embauche, tout ne tourne pas autour de vous

Publié par Robert Half 14/03/2014

Entretien d’embauche s’apparente à bien des égards à un premier rendez-vous galant. Vous choisissez une belle tenue, vous veillez à être à l’heure et vous vous efforcez normalement de faire bonne impression.

 

Si vous deviez suggérer des sujets de conversation à un(e) ami(e) invité(e) à un premier rendez-vous, que lui conseilleriez-vous ? Lui diriez-vous : « Tâche d’en apprendre plus sur elle/lui, de cerner sa personnalité, de découvrir ce qu’elle/il aime et n’aime pas, etc. » ? Ou : « Parle de toi toute la soirée et montre-lui à quel point tu es génial(e) » ?

La majorité se prononcerait en faveur de la première approche et elle aurait raison. Et pourtant, la plupart des gens adoptent l’attitude inverse lorsqu’il en va d’un entretien d’embauche.

Il est facile de comprendre pourquoi : vous êtes en concurrence avec un nombre inconnu de candidats tous intéressés par la même fonction et vous voulez montrer que vous êtes le meilleur choix pour le poste. Ce n’est pourtant pas nécessairement la meilleure solution.

Comme vous le feriez à l’occasion d’un premier rendez-vous romantique, il est indispensable de démontrer votre intérêt pour l’employeur lors de l’entretien d’embauche. Les recruteurs veulent savoir si vous vous intégrerez facilement à l’entreprise, pour quelles raisons vous pourriez être un formidable atout pour l’organisation dans son ensemble, et pourquoi vous êtes faits l’un pour l’autre.

Ces sujets de discussion sont sans doute trop ‘intenses’ pour une première rencontre, mais retenez bien la règle générale suivante : l’entretien d’embauche ne doit pas se résumer à l’énumération de vos prestations.

Abordez plutôt tous les points représentant un avantage potentiel pour l’employeur et faites-lui comprendre quel précieux atout vous seriez pour l’entreprise.

Le secret est de donner le sentiment à l’employeur que son entreprise est la seule qui vous intéresse, et que vous ne considérez aucune autre option. Vu que l’employeur veut avoir affaire à un candidat bien préparé, qui comprend parfaitement la raison d’être de l’entreprise, c’est peut-être ce qui vous permettra de sortir du lot.

Cet article a été publié sur le blog Work Life de Robert Half Australie.

More From the Blog...