Du télétravail au jour de congé, 3 alternatives intéressantes pour ceux qui ne font pas grève

Publié par Robert Half 21/04/2015

Les grèves et autres manifestations peuvent occasionner de sérieux problèmes de circulation et compromettre les déplacements domicile-lieu de travail.

Ceux qui désirent se rendre à leur travail doivent donc redoubler de créativité. Des alternatives permettent cependant de faire de nécessité vertu. Lisez ci-dessous nos solutions.

1. Télétravail : vive la flexibilité !

Le télétravail : une solution pour contourner les embarras provoqués par les grèves sans perdre en productivité. À la condition, naturellement, que votre fonction se prête au télétravail et que les équipements et installations nécessaires soient disponibles à domicile. C’est possible mais votre employeur n’est pas partisan du télétravail ? Tentez quand même votre chance. Le télétravail vous permet de nier les ennuis divers liés aux grèves et de faire votre travail sereinement, en toute tranquillité. Les avantages sont multiples :

  • Le télétravail stimule la productivité. Pas de temps perdu en déplacements ; vous pouvez vous atteler immédiatement à votre tâche.
  • Vous y gagnez également en concentration. Les rumeurs habituelles du lieu de travail ne viennent pas vous perturber.
  • Enfin : vous tirez plus de satisfaction de votre travail, et de vos pauses. Avouez-le : une pause de midi au jardin, cela ne se refuse pas ! 

Attention : le télétravail n’est efficace que si vous créez chez vous un espace productif. En d’autres termes, prévoyez une garderie pour les enfants et n’allumez pas la radio ou la télévision. Par ailleurs, le télétravail n’est possible que moyennant l’autorisation expresse de votre employeur.

2. Un jour de congé, chouette !

Le télétravail n’est pas une solution pour vous et vous vous attendez aux pires difficultés pour vous rendre sur votre lieu de travail ? Dans ce cas, un jour de congé pourrait s’avérer la meilleure solution. Anticipez et demandez votre jour de congé à temps, de manière à permettre à votre employeur de régler ce qui doit l’être du fait de votre absence.

3. Présentez des propositions intéressantes à votre patron

Toutes les entreprises n’ont pas la possibilité de permettre à tous leurs employés de faire du télétravail ou de prendre congé. Certaines activités exigent un minimum de permanence. Mais ne vous laissez pas abattre : différentes possibilités s’offrent à vous. Faites à votre patron quelques propositions créatives :

  • Proposez à votre employeur de commencer plus tôt afin d’éviter les embouteillages. Ce qui mérite bien un bon petit déjeuner au travail.
  • Et si vous passiez la nuit à proximité de votre lieu de travail ? Vous en avez la possibilité ? Dans l’affirmative, vous serez à l’heure au bureau, sans difficulté.
  • Dîner entre collègues, certains soirs, favorise l’esprit de groupe. Pensez à cette formule alléchante de teambuilding !

More From the Blog...