Démarches à accomplir lorsque vous postulez

Vous avez repéré une offre d’emploi intéressante, remanié votre CV en conséquence et envoyé votre candidature. Vous avez même obtenu un rendez-vous avec le responsable du personnel.

Peut-être pensez-vous que le processus de recrutement s’arrête là en ce qui vous concerne. Eh bien non ! Il vous reste plusieurs démarches à accomplir, quel que soit le sort réservé à votre candidature. La première consiste à prendre contact avec le responsable du recrutement. Il y a plusieurs raisons de recontacter l’employeur après votre entretien d’embauche.

Découvrez nos offres d’emploi

Démarche no 1 : exprimer votre gratitude

Certains postulants prennent la peine de remercier l’entreprise d’avoir pris leur candidature en considération et de les avoir conviés à un entretien. Nous vous encourageons à faire de même en envoyant un message de remerciement à l’entreprise qui vous a reçu(e). Croyez bien que votre geste ne passera pas inaperçu. Pour l’employeur, c’est le signe que vous êtes une personne reconnaissante et courtoise, ayant une attitude positive vis-à-vis de son travail. C’est aussi une occasion supplémentaire de réitérer votre intérêt pour le poste, ce qui peut s’avérer crucial si les responsables du recrutement sont encore en train de délibérer sur votre cas.

Démarche no 2 : accepter le job

Si l’employeur décide de vous octroyer le poste, il vous contactera pour vous annoncer la bonne nouvelle. Rien ne vous oblige à accepter son offre sur le champ, mais ne le laissez tout de même pas ‘mariner’ trop longtemps. Une réponse rapide témoigne de votre enthousiasme, de votre intérêt et de votre envie de vous mettre au travail. Si votre réponse se fait attendre plusieurs jours, l’employeur risque de se demander s’il ne s’est pas trompé en vous choisissant.

Démarche no 3 : demander des explications si vous n’obtenez pas le poste

La plupart des employeurs expliquent volontiers les motifs de leur refus aux candidats malchanceux. Les postulants ayant passé un entretien infructueux ont tout intérêt à s’enquérir des raisons de leur échec. Ces informations leur seront extrêmement précieuses dans le cadre de leurs futures démarches. N’hésitez pas à demander aux employeurs quels points forts et points faibles ils ont décelés chez vous, et servez-vous de ces informations pour peaufiner vos candidatures ultérieures et augmenter vos chances d’être choisi(e). Si un employeur se montre disposé à vous donner du feed-back, profitez-en !

Découvrez nos offres d’emploi

Cet article a été publié sur le blog Work Life de Robert Half Australie.

Partagez cette page