Conseils aux PME : Gestion du personnel, mieux vaut prévenir que guérir !

Publié par Robert Half 03/03/2014

La gestion du personnel, les investissements en matériel et logiciels ou encore l’élaboration de plans d’urgence visant à parer à toute situation sont autant de questions essentielles.

Mais elles n’en sont pas moins extrêmement importantes. Comme pour n’importe quelle mise à jour de vos politiques et procédures, il est recommandé de consulter l’équipe juridique et la DRH.

Les pièges à éviter

Ne pas évoluer avec son temps. Une politique dépassée ou des systèmes et plans d’action obsolètes peuvent faire plus de mal que de bien à votre entreprise. À quand remonte la dernière mise à jour des plans d’urgence en cas d’incendie, d’infraction aux règles de sécurité ou de crise médiatique ?

Ne pas rester à l’écoute du marché. Les modifications de la législation peuvent avoir un sérieux impact sur les PME. Faute d’informations correctes sur les nouvelles tendances au sein de votre secteur, il est impossible de poser les bonnes questions ou d’adopter une attitude proactive.

Penser que votre temps et votre argent seraient mieux investis ailleurs. Il est très facile de négliger ce qui ne rapporte pas de bénéfice immédiat, mais à quel prix ? Investir du temps, des ressources et de l’argent dans le marketing peut a priori sembler une bonne idée, mais ne mènera à rien si vos systèmes back-end ne sont pas capables de faire face à l’afflux de nouveaux clients.

Les actions à privilégier

Révisez votre manuel du personnel. Veillez à ce qu’il soit précis, spécifique et actuel, en particulier pour tout ce qui touche à la législation relative au droit du travail, à la santé, à la sécurité et à l’utilisation d’Internet. Le manuel du personnel doit être facilement compréhensible par tous et chacune de ses mises à jour doit être communiquée à l’ensemble du personnel.

Modernisez votre technologie. L’emploi de matériel et de logiciels obsolètes constitue un frein à votre productivité. De nouveaux équipements représentent évidemment un investissement, mais n’oubliez pas que le temps, c’est aussi de l’argent. Les coups de fil au service informatique au moindre problème pèsent sur la productivité. Le fait que vos clients soient équipés de systèmes plus performants que les vôtres et les longs délais d’attente lors de l’ouverture ou du téléchargement des fichiers vous font eux aussi perdre du temps.

Contrôlez la sécurité. Les entreprises sont de plus en plus exposées aux virus transmis par e-mail, aux accès non autorisés à leurs systèmes et au vol de données. Les PME ont donc besoin de dispositifs de sécurité et de techniciens capables de les protéger contre ces dangers.

Préparez-vous à toute éventualité. Nombre d’entreprises mettent des systèmes de sauvegarde en place en vue de récupérer leurs fichiers en ligne au cas où leurs bureaux seraient victimes d’une catastrophe naturelle par exemple. Mais le plan d’action établi est-il toujours adapté aux besoins de votre organisation ? Pensez aussi à prévoir un plan d’urgence pour vous aider à gérer d’autres types de crises, comme la maladie soudaine d’un collaborateur indispensable, l’ouverture d’une action en justice contre votre entreprise ou la perte d’un client très important.

Cet article a été publié sur le blog Work Life de Robert Half Australie.

More From the Blog...