Comment éviter les situations embarrassantes en entretien d’embauche

Publié par Robert Half 08/05/2015

L’épreuve de l’entretien d’embauche est suffisamment stressante comme ça sans avoir à craindre de vous couvrir de honte en commettant des impairs.

Dans une étude américaine d’OfficeTeam, des cadres de direction relatent les pires gaffes commises par les candidats en entretien d’embauche. Certaines d’entre elles sont faciles à éviter, alors que d’autres auraient nécessité une meilleure préparation et une plus grande attention de la part des postulants. Nous avons épinglé pour vous quelques-uns de ces ‘grands’ moments :

  • « Un candidat n’avait pas remarqué que sa braguette était ouverte. »
  • « Un candidat est arrivé à l’entretien avec un bout de salade coincé entre les dents. »
  • « Une postulante était tellement nerveuse qu’elle a failli s’évanouir. » 

Il arrive aussi que les erreurs commises en entretien soient dues à un manque, voire une absence, de préparation de la part du candidat :

  • « Une femme à qui le recruteur avait demandé de se présenter en quelques mots n’a pas su quoi lui répondre. »
  • « Un candidat s’est présenté à l’entretien en jogging. »
  • « Un candidat portait des chaussures dépareillées. »
  • « Un candidat s’est trompé dans le nom du recruteur. »
  • « Un homme ne se souvenait même plus de la fonction à laquelle il postulait. » 

Certains font parfois preuve d’un comportement très peu professionnel. Les CV des candidats suivants ont évidemment atterri dans la poubelle :

  • « Le candidat regardait sans arrêt son téléphone pendant l’entretien et en plus, il mâchait du chewing-gum. »
  • « Un candidat s’est carrément endormi. »
  • « Un candidat s’est mis à jurer en plein entretien. »
  • « Une candidate a été forcée d’admettre qu’elle avait menti dans son CV. »
  • « Un candidat s’est excusé de son retard en prétextant qu’il ne connaissait pas le chemin, alors que la réceptionniste l’avait vu installé au café d’en face. » 

Comment éviter gaffes et autres faux pas Il peut arriver à tout le monde de gaffer pendant un entretien d’embauche, mais il existe heureusement des moyens de réduire ce risque au minimum. Nous avons rassemblé pour vous quelques conseils à appliquer d’urgence pour faire bonne impression sur les recruteurs.

1. Soyez honnête. Cela va sans dire : n’enjolivez pas vos compétences – ni dans votre CV, ni dans la lettre de motivation, ni pendant l’entretien d’embauche. Même si ces mensonges passent inaperçus lors du screening initial, il y a de fortes chances pour que vous soyez finalement percé à jour.

2. Documentez-vous. Avant de rédiger votre lettre de motivation et de vous présenter à l’entretien d’embauche, rassemblez autant d’informations que possible à propos de votre potentiel futur employeur. Lisez attentivement les rubriques ‘À propos de nous’ et ‘Actualité’ du site Web de l’entreprise, consultez les messages publiés sur les réseaux sociaux et recherchez ce qui s’est récemment dit dans la presse au sujet de l’entreprise. Muni de toutes ces informations de fond, vous serez mieux à même de répondre aux questions de l’interviewer, de poser à votre tour des questions pertinentes et de minimiser vos erreurs pendant l’entretien.

3. Entraînez-vous. Préparez-vous minutieusement à l’entretien d’embauche, à plus forte raison si vous êtes jeune diplômé ou si vous n’avez plus travaillé depuis un certain temps. Prenez part à des jeux de rôle avec des amis ou des proches dont vous pouvez espérer un avis objectif.

4. Choisissez une tenue appropriée et soignez votre présentation. La première impression est primordiale. Les responsables du recrutement se font vite une idée du candidat sur base de son apparence, de la coiffure aux chaussures cirées et assorties. Si vous ne savez pas comment vous habiller, optez pour une tenue formelle.

5. Préparez-vous convenablement. Préparez tout ce dont vous avez besoin le soir ou le matin précédant l’entretien. Assurez-vous de connaître l’adresse et l’itinéraire jusqu’à votre destination, et prévoyez une marge de sécurité. Faites en sorte d’arriver une dizaine de minutes en avance et passez aux toilettes pour vérifier que vous n’êtes pas décoiffé, que vous n’avez rien de coincé entre les dents, que votre maquillage est toujours impeccable (pour les femmes) et que votre braguette est bien fermée. Tout comme il est malvenu d’avoir du retard, arriver trop en avance peut passer pour de l’excès de zèle. Prenez quelques profondes inspirations, souhaitez-vous bonne chance et entrez dans la pièce d’un pas assuré.

6. Soyez courtois. Même si vous n’avez affaire qu’à une seule personne pendant l’entretien d’embauche, d’autres peuvent vous observer. Montrez-vous donc aimable et respectueux envers toutes les personnes que vous croisez dans l’entreprise. Pour résumer, respectez l’étiquette des affaires et prenez le temps de bien vous préparer. Et même si vous commettez une erreur, tout n’est pas perdu pour autant. La manière dont vous vous sortez d’une situation gênante pendant l’entretien d’embauche peut aussi faire impression sur le recruteur et le convaincre de vous offrir le poste.

More From the Blog...