Comment concilier travail et vie privée dans votre culture d’entreprise ?

Publié par Robert Half 13/03/2015

En tant que dirigeant, vous êtes idéalement placé pour aider vos collaborateurs à maintenir un sain équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

Si la fonction occupée ou les circonstances le permettent, il ne faut donc pas hésiter à adopter des mesures susceptibles de favoriser cet équilibre. Les initiatives en ce sens ont généralement un impact très positif pour votre entreprise, et pas seulement en termes de productivité et de performances. Elles peuvent aussi renforcer votre politique de rétention et améliorer le bien-être général de votre personnel, et par corollaire réduire l’absentéisme mais aussi le présentéisme (fait d’aller travailler en étant malade). Qui peut en effet prétendre travailler non-stop dans un état de stress sans en subir les conséquences physiques? Aider vos collaborateurs à instaurer un bon équilibre entre leurs obligations professionnelles et leur vie privée est plus facile et moins coûteux qu’il n’y paraît. Voici d’ores et déjà quelques suggestions utiles pour concilier travail et vie privée dans votre culture d’entreprise:

Autorisez les horaires flexibles. Les heures de fonctionnement normales de votre entreprise ne sont pas forcément idéales pour tout le monde. Les employés qui doivent chaque jour déposer ou aller chercher leurs enfants à l’école apprécieront par exemple de pouvoir commencer et terminer leur journée de travail un peu plus tôt. D’autres tireront plutôt profit d’une semaine de travail condensée de quatre jours de dix heures au lieu de cinq jours de huit heures. Cette formule leur permet en effet de passer une journée de moins par semaine au bureau et de consacrer plus de temps à leur vie privée.

Offrez des possibilités de télétravail. Permettez aux employés dont les tâches peuvent être réalisées à distance de travailler depuis leur domicile quelques jours par mois. Cet arrangement est particulièrement avantageux pour les employés ayant de longs trajets travail-domicile. L’e-mail et les autres outils de communication modernes vous permettent de rester constamment en contact.

Résistez à la tentation de contacter vos employés après les heures de travail. Même si la technologie nous rend joignables 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, abstenez-vous de téléphoner ou d’écrire à vos employés en dehors des heures de bureau, à moins d’une extrême urgence. Respectez l’équilibre travail-vie privée et acceptez le fait que vos employés ont chaque jour besoin de temps libre pour recharger leurs batteries.

Récompensez le travail accompli par du temps libre (supplémentaire). Lorsque vos collaborateurs mènent un long ou difficile projet à bon terme, offrez-leur un jour ou du moins quelques heures de liberté. Vous leur témoignerez ainsi votre appréciation pour la réussite du projet ou les bons résultats obtenus.

Pensez à engager des renforts en cas de besoin. Si vous savez d’avance à quels moments se présenteront les pics d’activité au cours de l’année (par exemple, au moment de la rentrée des déclarations fiscales ou de la clôture des comptes annuels), prenez vos précautions en vue d’alléger la charge de travail de vos effectifs fixes en faisant appel à du personnel intérimaire. Comment concilier travail et vie privée dans votre culture d’entreprise ? N’oubliez pas non plus de diriger par l’exemple. Montrez à vos collaborateurs que vous accordez vous aussi de l’importance à votre vie privée et que vous savez quand éteindre votre ordinateur ou votre téléphone.

Cet article a été initialement publié sur le blog Work Life de Robert Half Australie.

More From the Blog...