Changer d’emploi après 40 ans : opération délicate ?

Veranderen van job

Changer d’emploi représente toujours un défi – peu importe à quel âge. Ce sont les quinquagénaires en recherche d’un nouvel avenir professionnel qui éprouvent le plus de difficultés sur le marché du travail du fait qu’ils sont confrontés à davantage de préjugés : « trop chers », « pas suffisamment flexible », « presque en fin de carrière », etc. Mais qu’en est-il si vous entendez changer d’emploi alors que vous tournez autour des quarante ans ? Changer d’orientation professionnelle la quarantaine passée n’est pas non plus chose aisée. L’essentiel pour franchir ce cap avec succès est de savoir précisément ce que vous voulez. Pour ce faire, dotez-vous d’une approche stratégique.

Découvrez nos offres d’emploi

Où en êtes-vous actuellement ?

Vous avez quarante et quelque chose, et vous voulez… autre chose.  Ce qui domine, c’est un sentiment d’insatisfaction à propos de votre carrière actuelle, et vous voudriez que cela change. Vous ignorez par où commencer ? Réfléchissez d’abord à votre position actuelle. Asseyez-vous et prenez le temps de répondre de manière approfondie aux questions suivantes. Pensez éventuellement à coucher vos réponses sur papier, afin de pouvoir vous y attarder.

  • Quelle(s) expérience(s) possédez-vous ?
  • Quels ont été les moments forts et les écueils dans votre carrière jusqu’à présent ?
  • Quelles aptitudes avez-vous développées ?
  • Dans quels domaines avez-vous acquis des connaissances ?
  • Dans quel domaine brillez-vous ? Qu’est-ce qui vous distingue des autres ?

Demandez-vous ensuite comment vous pourriez (et voudriez) intégrer tous ces éléments dans un nouvel emploi. Peut-être avez-vous dans le passé formé de jeunes collègues et souhaitez-vous étendre vos qualités de coach ? À moins que vous ne soyez un mordu de la révolution numérique et que vous ne recherchiez une fonction dans laquelle vous puissiez engager et développer à fond votre passion ? Avez-vous fondé une famille entre vos trente et vos quarante ans ? Nul doute que cela vous ait également beaucoup appris, en tant que personne. À ne pas négliger dans votre petite liste de qualités donc. La connaissance de soi est le début de la sagesse – surtout si vous entendez vous profiler en tant que candidat intéressant sur le marché de l’emploi !

Quel emploi souhaiteriez-vous précisément ?

Rester dans le même secteur ou changer radicalement de cap ? Définir avec précision ce que vous voulez est essentiel pour trouver un emploi qui vous convienne vraiment. Pour certains, changer d’environnement de travail suffira à chasser le sentiment d’insatisfaction. Occuper une fonction similaire dans une autre entreprise : ce peut être un monde de différence !

Et si vous décidez de vous réorienter radicalement, préparez-vous avec soin. À quarante ans, vous n’avez plus droit à l’inconséquence. Passer de l’enseignement au secteur privé ? Ou du secteur de la culture à la pétrochimie ? Bétonnez d’abord vos informations. Si nécessaire, remettez-vous à l’étude, ou rencontrez des personnes qui travaillent de longue date dans le secteur que vous visez. Vous serez d’autant plus crédible lorsque vous postulerez à un nouvel emploi. L’enseignant farouchement reconverti en juriste a plus de chances de réussir que le programmateur musical qui vise un emploi d’employé administratif parce qu’il en a simplement assez de travailler le soir et le week-end.

Changer d’emploi : vraiment nécessaire ?

Nombre de quadragénaires sont confrontés à une (amorce de) mid-life crisis. Interrogez-vous : une réorientation professionnelle s’avère-t-elle réellement la stratégie la plus judicieuse pour combattre cette impression de malaise ?  Peut-être avez-vous simplement besoin d’un nouveau projet pendant vos temps libres ? Non, nous ne voulons pas dire par là que vous deviez vous acheter une Harley Davidson ou un yacht. Par chance, il y a des alternatives moins onéreuses. À titre d’exemple, pourquoi ne pas apprendre une nouvelle langue, fonder un club de cuisine ou enfin (faire) terminer les travaux de rénovation de votre maison ? Bouffée d’oxygène garantie. Et pourquoi ne pas en profiter pour adopter un nouvel angle de vue, positif, sur votre carrière ?

Découvrez plus de conseils de carrière

Partagez cette page