Ce qu’un manager comme vous peut apprendre de Marc Wilmots

Publié par Robert Half 04/07/2014

À en juger par les chiffres d’audience, il y a de fortes chances que vous aussi, vous ayez suivi au moins un match de l’équipe nationale belge à la Coupe du monde de football.

Et à juste titre, car si les Diables rouges ne livrent peut-être pas toujours des matches flamboyants, force est de constater qu’ils gagnent ! Cela ne s’explique pas seulement par le talent individuel, mais aussi par le coaching et l’harmonie au sein de l’équipe. Vous voyez déjà où nous voulons en venir : en tant que manager, vous pouvez en effet tirer des enseignements des entraîneurs de football, et peut-être même plus que vous l’imaginez. Énumérons déjà quelques grandes lois qui président à la composition d’une ‘équipe gagnante’.

11 joueurs, une équipe

Que vous soyez entraîneur d’une équipe de foot ou manager dans une PME, composer une équipe solide ne consiste pas seulement à assembler des qualités individuelles. Les grandes performances sont généralement dues en large partie à l’action réciproque des différents talents. C’est ce qui crée une plus-value unique et fait toute la différence entre un bon travail et un travail impeccable. Les avantages sont à l’avenant : non seulement les résultats de votre entreprise monteront en flèche, mais il vous sera aussi plus facile d’attirer et conserver les meilleurs talents. Même s’il y a moyen de faire mieux, les entreprises belges sont sur la bonne voie. C’est ce qui découle d’une enquête indépendante menée à la demande de Robert Half auprès de 262 collaborateurs administratifs belges. La moitié des employés considèrent que les qualités de leur équipe sont au-dessus de la moyenne (43 %) ou exceptionnellement élevées (7 %). 64 % des personnes interrogées trouvent que des caractéristiques comme le travail d’équipe, l’ouverture et la communication, sont aussi importantes que les compétences professionnelles.

La sélection gagnante : tout est une question d’équilibre

Mais comment faire concrètement ? Comment un manager peut-il composer une équipe qui arrive à se dépasser ? Mettez-vous à l’œuvre en appliquant les directives suivantes :

  • Tout d’abord, il s’agit de recruter des talents de haut niveau qui ne sont pas seulement des experts dans leur domaine, mais qui aiment aussi partager leurs connaissances et les mettre au service de l’équipe.
  • L’équilibre est le mot clé à cet égard : prédéfinissez vos objectifs et sélectionnez les candidats sur cette base en veillant à ce que leurs connaissances et compétences spécifiques se complètent mutuellement. Les traits de personnalité et les ‘soft skills’ jouent aussi un rôle majeur. Si vous recrutez 11 meneurs, les risques de conflit seront plus élevés que si vous constituez une équipe avec des caractères complémentaires.
  • Un bon coach connaît ses joueurs sur le bout des doigts. C’est en approfondissant les motivations individuelles de chacun des membres de son équipe que l’on peut les mobiliser au maximum.

Les travailleurs acharnés sont aussi importants que ceux qui marquent les buts

Chaque équipe a un capitaine et un meilleur buteur. Mais il ne suffit pas de cela. Chaque maillon est d’une valeur cruciale. En tant que manager, il vous faut tenir compte des profils suivants :

  • Le capitaine : Il inspire, entretient l’enthousiasme et fait office de bras droit du coach sur le terrain ou sur le lieu de travail. Autant le dire tout de suite : que seraient les Diables rouges sans Vincent Kompany ?
  • Les chevronnés : Les joueurs expérimentés tirent leurs jeunes collègues des mauvaises passes. Ils disposent d’un riche bagage et sont de véritables mentors. Pensez par exemple à Daniel Van Buyten.
  • Les vedettes : Des génies créatifs comme Eden Hazard donnent à l’équipe ce petit truc en plus. Accordez-leur suffisamment de liberté et leur ingéniosité vaudra de l’or.
  • Les nouvelles recrues : Les nouvelles forces vives apporteront le panache nécessaire à votre équipe. Si vous leur faites confiance, ils évolueront rapidement pour constituer une plus-value. Divock Origi en sait quelque chose.

Un fait à souligner : L’enquête réalisée auprès de 262 collaborateurs administratifs belges indique que les qualités individuelles et collectives des Diables rouges sont aussi très appréciées sur le lieu de travail. Les collaborateurs administratifs belges verraient bien les joueurs suivants dans leur propre équipe :

  • Vincent Kompany (33 %) : bon stratège, intelligent, leader né, s’investit généreusement pour son équipe, puissant, travailleur acharné, passionné.
  • Kevin De Bruyne (22 %) : bonnes compétences mais discret, s’intègre facilement à l’équipe, sympathique, polyvalent, toujours prêt à aider les autres membres de l’équipe et orienté vers les résultats.
  • Eden Hazard (14 %) : vedette absolue de l’équipe, peut supporter une importante charge de travail, disponible, doté du sens de l’humour, améliore l’esprit d’équipe.
  • Axel Witsel (7 %) : position clé au sein de l’équipe, ne déçoit jamais l’équipe, atteint ses objectifs, efficace et énergique.
  • Thibaut Courtois (4 %) : autoritaire, fiable, axé sur le travail et rapide.

Curieux de savoir comment vous pouvez inciter votre équipe à livrer de meilleures performances dans tout type de situation ? Téléchargez rapidement notre guide pour une équipe gagnante !

More From the Blog...