« Casual Friday » : comment garder le contrôle de l’attitude de vos collaborateurs ?

Publié par Robert Half 06/02/2015

Le vendredi, l’ambiance est quelque peu plus détendue au travail. Vos employés attendent le week-end avec un brin d’impatience et les attitudes sont un peu plus familières. 

Le concept des « Casual Fridays » cadre parfaitement dans cette ambiance de fin de semaine. Au lieu de venir au bureau en tailleur ou costume, les employés enfilent des tenues moins strictes. Mais comment maintenir l’équilibre et veiller à la productivité de vos collaborateurs ? La lecture de cet article devrait vous éclairer. « Casual Friday » : que recouvre le concept ? Nombre d’entreprises se plient au désormais conventionnel « Casual Friday ». Les collaborateurs l’apprécient parce qu’il marque la veille du week-end et ils se rendent au bureau de manière plus détendue. C’est une façon de les motiver et, par ailleurs, ils apprennent à se connaître différemment. Les tenues casual donnent naturellement lieu à une ambiance plus décontractée. « La liberté, c’est le bonheur », mais veillez néanmoins à garder le contrôle de la situation. Tout d’abord, ces quelques instructions pratiques :

  • Casual n’est pas synonyme de débraillé
  • Les tenues de sport et de plage ne sont pas « casual »
  • Les tenues et les accessoires trop singuliers ne sont pas autorisés
  • Les sandales, les petits tops et les jeans déchirés sont, eux, vraiment trop « casual » !

Les atouts d’une atmosphère détendue au travail Une ambiance bon enfant et détendue, rien de tel pour mettre vos collaborateurs à l’aise. « Casual Friday » rime également très bien avec créativité. Vos employés peuvent saisir cette occasion pour dévoiler, à travers leurs tenues, un pan moins connu de leur personnalité. En outre, les frontières hiérarchiques s’estompent quelque peu et l’on observe que la communication tant entre collègues que « top-down » gagne en fluidité. Les « Casual Fridays » (et les activités d’entreprise qui y sont éventuellement liées) constituent un atout évident sur le plan de l’ « employeur branding » et de la rétention. Le revers de la médaille Une atmosphère détendue, c’est très bien, mais gare à la nonchalance ! L’objectif des « Casual Fridays » n’est certainement pas de réaliser de moins bonnes performances ! Au contraire, la décontraction ambiante doit profiter aux résultats. Veillez à ce que vos employés conservent une attitude professionnelle, surtout lorsqu’ils sont en contact avec la clientèle. Si une réunion avec des clients figure au programme, les tenues (trop) casual ne seront pas de mise. La créativité et l’ambiance détendue portent leurs fruits, mais ne laissez pas le contrôle de la situation vous échapper. Instaurez un équilibre sain Vous l’aurez remarqué, le « Casual Friday » représente en soi un concept précieux. Il favorise la créativité, stimule l’ambiance de groupe, et exerce un effet positif sur la manière dont vos employés perçoivent leur emploi. Toutefois, veillez à le mettre en œuvre avec à-propos, faute de quoi vous vous exposeriez à des conséquences négatives sur la productivité. À vous d’instaurer un équilibre sain de sorte que tant vos collaborateurs que votre entreprise n’y trouvent que des avantages !

More From the Blog...