Retour sur le lieu de travail après le confinement. Comment s’y prendre ?

Publié par Robert Half le 03/06/2021

La campagne de vaccination tourne désormais à plein régime. Peu à peu les règles en matière de télétravail s’assouplissent. Mais comment percevez-vous le retour au bureau ? Désirez-vous redémarrer dans l’ancien système ou non, et comment alors l’expliquer à votre employeur ? Et ce dernier peut-il vous obliger à vous faire vacciner ?

L’employeur peut-il imposer la vaccination ?

Pour que l’on puisse assouplir les règles du télétravail, il est essentiel que le plus grand nombre possible de gens soit vacciné. En Belgique la vaccination contre le coronavirus n’est pourtant pas obligatoire. Ce qui signifie que votre employeur ne peut pas vous obliger à vous faire vacciner. Il ne peut pas non plus vous imposer une preuve de vaccination comme condition au retour sur le lieu de travail.

Sachez en tout cas que vous avez droit à un congé de circonstance pour la vaccination. Ce congé vous permet de vous faire vacciner contre le coronavirus pendant les heures de travail, avec maintien du salaire normal. Ce congé couvre le temps nécessaire à la vaccination et au déplacement vers et depuis le centre de vaccination.

Soyez clairs sur vos désirs en matière de télétravail

La diminution du télétravail peut être bouleversante. Certains collaborateurs se sentiront soulagés. Ils ont envie de vrais contacts avec leurs collègues au lieu de réunions en ligne ou par conférence téléphonique. Pour d’autres par contre, le travail à domicile est une bénédiction, car il permet de trouver un meilleur équilibre entre vie professionnelle et privée.

Les employeurs savent très bien eux aussi que de nombreux collaborateurs ont des idées très claires sur le télétravail. La possibilité que l’employeur vous interroge sur vos désirs en matière de télétravail est donc réelle. Veillez à ce que vous soyez bien préparés. Comment avez-vous ressenti le télétravail ? Quels en étaient les avantages et les désavantages ? Combien de jours par semaine voudriez-vous télétravailler ? Quelles sont, selon vous, les mesures nécessaires au sein de l’entreprise pour que le télétravail puisse être structurellement incorporé ?

Votre employeur reste-t-il silencieux ? Prenez alors vous-même l’initiative, éventuellement avec quelques collègues. La crise sanitaire a fait bouger bien des choses au niveau du travail flexible. Il serait dommage de laisser filer cette opportunité.

Tirez des leçons de la pandémie

Pendant la crise sanitaire, bien des gens ont eu le temps de réfléchir à ce qu’ils veulent vraiment et surtout à ce qu’ils ne veulent plus. En avez-vous marre d’être toujours à l’arrêt dans les embouteillages ? Plaidez alors pour un horaire flottant et pour le télétravail. Avez-vous apprécié le fait de ne plus devoir vous déplacer pour vos réunions ? Essayez donc d’obtenir qu’il en soit (partiellement) ainsi à l’avenir. Vous êtes-vous rendu compte que votre job ne vous tente plus tellement ? Partez donc en quête d’un nouveau challenge. Robert Half est là pour vous aider.

L’impact de la crise sanitaire sur le monde du travail n’a visiblement pas été uniquement négatif.

Rapprochez-vous de nouveau de vos collègues

Avec le développement du télétravail, maintenir le sens de l’équipe à distance est devenu un véritable enjeu. Ce serait donc une bonne idée de favoriser dans les prochains mois, le lien avec vos collègues. Si les règles de la distanciation sociale sont encore d’application, elles ne vous empêchent pas de vous promener par exemple avec vos collègues pendant la pause de midi, ou d’aller boire un verre en petit comité sur une terrasse. Favorisez également des moments de partage avec vos collègues de travail. Le confinement a été une période très difficile et partager ses émotions là-dessus, avec ses collègues, peut faire des miracles.

Inscription à la newsletter

Le champ Prénom est requis.
Le champ Email est requis.

Veuillez sélectionner les sujets que vous souhaitez recevoir*

Veuillez sélectionner au minimum une option.

Tous les champs obligatoires sont marqués d'une *

Merci pour votre inscription

Plus d'articles...