Comment séparer vie privée et vie professionnelle ?

Publié par Robert Half 19/04/2017

Grâce aux canaux numériques, nous sommes en permanence joignables, pour le travail également. La flexibilité est importante, certainement. Mais peut-être souffrez-vous aussi de l’inévitable  « digistress »? Nous vous prodiguons des conseils pour garantir une stricte séparation entre votre vie privée et votre vie professionnelle. Ou pas trop stricte, à vous de décider. Lisez ici comment en finir avec ces sentiments de culpabilité et entretenir une relation saine avec … votre boîte mail.     

Posez des limites à votre utilisation de la technologie

Vous devez parfois vraiment éteindre votre smartphone et intercaler une période sans bips. Vous pouvez même le faire au quotidien. Planifiez votre heure sans smartphone, pendant le dîner par exemple. Vous passez ainsi un temps de qualité avec votre famille. Deux heures avant d’aller dormir, nous vous conseillons de mettre de côté le smartphone – et par extension votre tablette et ordinateur portable. Lisez plutôt un livre ou pratiquez quelques exercices de yoga relaxants afin de préparer votre cerveau et votre corps à une nuit de repos bienfaisante.

 

Vous pouvez également instaurer une zone sans technologie dans votre maison, où vous accomplissez uniquement des activités « hors ligne » : écouter de la musique, lire un livre, discuter à bâtons rompus… Vous serez étonné de la sérénité que vous ressentirez en vous concentrant sur une seule activité, sans que votre attention ne soit détournée en permanence par les bips de vos groupes WhatsApp.

Passez des accords clairs

Une vie sans « digistress » commence par des accords clairs. Faites savoir à votre patron, vos collègues et/ou clients quand vous êtes accessible et quand vous ne l’êtes pas.

Frédérique Bruggeman, Managing Director chez Robert Half BeLux : « La mise en place d'une culture de travail adaptée est un travail de précision dans les deux sens. Il va de soi que les priorités, les défis et même les sensibilités diffèrent d'une société à une autre. Il est dès lors essentiel d'établir de bons accords. Par exemple, le dimanche matin, j'aime prendre le temps de parcourir ma boîte de réception électronique. Cela ne signifie cependant pas que j'attends de mes collaborateurs qu'ils me répondent le week-end. Et ils le savent. Nous nous sommes clairement mis d’accord sur ce point, ce qui évite tout sentiment de culpabilité. »

Passez également des accords avec vous-même : est-il vraiment nécessaire de vérifier une dernière fois votre boîte mail tard le soir, alors que cela peut attendre éventuellement le lendemain matin ?

Travail à domicile : néfaste pour l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle ?

Pour vous sortir de la tête les besognes liées à votre vie professionnelle, il est parfois nécessaire d’instaurer une barrière physique. Videz-vous la tête pendant votre trajet de retour en vélo, en train ou en voiture. Écoutez par exemple de la musique ou des podcasts intéressants.

Vous travaillez à domicile ? Dans ce cas, un espace de travail clos est idéal. Vous pouvez alors vous y retirer en toute tranquillité pour effectuer votre travail. Votre espace de télétravail fait aussi office de barrière mentale. Dès que vous le quittez et que vous fermez la porte derrière vous, vous laissez également votre travail derrière vous et vous pouvez vous concentrer sur les activités privées relaxantes, comme cuisiner, jouer avec vos enfants ou boire un café avec la voisine.

Conservez votre équilibre mental et physique

Manger sainement, boire beaucoup d’eau, bien dormir, faire du sport, méditer… Ne perdez pas de vue votre santé physique. Afin de conserver également votre santé mentale, il est conseillé de prévoir suffisamment de temps libre pour des activités qui vous donnent de l’énergie : ne négligez pas vos amis et votre famille !

Plus d'articles...