Comment évoluer d’un contrat de travail temporaire à un contrat permanent ?

Publié par Robert Half 10/04/2017

Félicitations, vous venez de décrocher un emploi avec une option pour un contrat permanent ! Cela signifie que vous avez l’opportunité de montrer de quoi vous êtes capable - une chance que vous devez naturellement saisir. En effet, comment convaincre plus efficacement votre tout nouveau responsable de vos capacités qu’en les démontrant jour après jour, sans relâche ? Ne laissez pas vos angoisses tout gâcher. De cette manière, votre travail vaudra de l’or pendant votre période d’intérim…

 

Une période d’intérim n’est pas nécessairement négative

Avant de miner votre confiance en vous avec toutes sortes de scénarios catastrophes et de raisons douloureuses qui vous empêcheraient de vous voir proposer un contrat permanent : demandez simplement à votre recruteur ou responsable pourquoi vous êtes d’abord engagé dans le cadre d’un contrat temporaire. Il y a en effet de grandes chances que cela n’ait rien à voir avec vous, et cela stimulera sans aucun doute votre confiance en vous.

Peut-être votre prédécesseur travaille-t-il encore au sein de l’entreprise et n’a-t-il pas encore décidé de manière définitive la date de son départ à la retraite. Ou peut-être votre responsable souhaite-t-il d’abord voir à qui il a affaire, ou veut-il vous « modeler », par le biais de formations, afin que vous correspondiez parfaitement à l’entreprise. Si vous connaissez la raison, vous pouvez adapter votre stratégie en conséquence et augmenter sensiblement vos chances de signer un contrat de travail permanent.

La patience est la clé pour décrocher un contrat permanent

Bien que vous ne vouliez en aucun cas donner l’impression que vous vous satisferez d’un contrat provisoire jusqu’à la fin des temps, il est important de ne pas trop insister. Vouloir forcer une décision en menaçant de démissionner, par exemple, n’est pas une bonne idée : cela peut nuire à la confiance que vous avez instaurée si soigneusement ces derniers mois. Pourquoi vos futurs collègues vous soutiendraient-ils encore ou investiraient-ils encore en vous s’ils ont l’impression que vous allez de toute façon rompre bientôt le lien avec l’entreprise ? Se montrer patient est le maître-mot, même si la voie vers un emploi permanent s’apparente parfois plus à un marathon qu’à un sprint.

Continuez à approfondir vos connaissances

Pendant votre période d’intérim, vous pouvez adopter différentes attitudes, de l’attentisme à l’assertivité, mais le comportement qui vous offre la plus grande chance d’obtenir un emploi permanent est probablement le suivant : être ouvert au feed-back et saisir tous les opportunités d’apprentissage. Vous vous positionnez ainsi positivement et vous montrez que vous souhaitez évoluer.

Précisez vos responsabilités

En exerçant un emploi intérimaire, on se trouve souvent « dans l’incertitude ». En effet, on observe souvent une grande différence entre les responsabilités que vous êtes supposé assumer et les tâches que vous accomplissez au quotidien. Ainsi, il n’est pas inimaginable que vous vous retrouviez à un moment responsable des prestations des autres intérimaires mais, dans ce cas, il est naturellement indispensable que vous puissiez évaluer leur travail. Il est donc toujours judicieux de discuter de la répartition des responsabilités avec le responsable des RH ou avec votre responsable.

Plus de la moitié de nos emplois temporaires mènent à un contrat permanent, il n’y a donc aucune raison de baisser les bras…

Plus d'articles...