Comment éviter une fuite des cerveaux dans votre organisation ?

Publié par Robert Half 01/04/2016

Les employés talentueux ne s'épanouissent pas dans un environnement qui ne stimule pas leur développement tant personnel que professionnel. Même si l'innovation est le mot-clé dans la philosophie d'entreprise moderne, il manque encore à de nombreuses organisations un plan mûrement réfléchi pour conserver leurs talents. Vos employés les plus qualifiés se sentent-ils attirés par des primes alléchantes ? Certainement. Mais c'est loin d'être suffisant pour les fidéliser. Voici quelques mesures qui peuvent vous aider à éviter la fuite des cerveaux tant redoutée.

Qui veut quoi ?

Pour éviter une fuite des cerveaux dans votre organisation, vous devez savoir qui est la personne derrière l'employé. Chaque employé a besoin de différentes opportunités de développement en fonction de son âge, de ses centres d'intérêt, de sa position dans l'entreprise ou d'autres facteurs.

  • Les vingt-trente ans, à l'aube de leur carrière, sont toujours en recherche : ils veulent découvrir quels sont leurs talents, quels secteurs les intéressent, dans quels domaines ils souhaitent se développer.
  • Les trentenaires fraîchement promus au rang de managers ou autres fonctions de dirigeants ont souvent de bonnes connaissances, mais pas encore d'expérience suffisante. Ils ont besoin de formations ou de coaching.
  • Les quarante-cinquante ans qui travaillent depuis longtemps dans une entreprise possèdent une mine de connaissances et ont accumulé un savoir-faire précieux. Ils sont généralement enclins à utiliser celles-ci pour mettre en place des changements.

Pas de fuite des cerveaux grâce à une attention accrue sur les relations

Le partage des connaissances constitue un élément essentiel dans les entreprises orientées vers la croissance et l'innovation. Aucune organisation ne peut bénéficier d'employés qui travaillent chacun dans leur coin et gardent pour eux leurs connaissances, leur savoir-faire et leurs informations. Si votre processus de recrutement se déroule correctement, vous n'avez probablement aucun de ces employés dans votre personnel et votre équipe se compose de collaborateurs motivés et qualifiés. Pour empêcher la fuite de ces personnes motivées, il faut leur lancer des défis.

Ces défis ne doivent pas nécessairement comporter un élément de compétition. Les membres de votre équipe doivent disposer de suffisamment d'espace et de temps pour partager leurs connaissances et s'inspirer mutuellement. Réunions mensuelles, ateliers ou formations destinées à échanger les nouvelles informations permettent de poser un regard nouveau sur les choses et éveillent la soif de connaissances. Et cela profite autant à l'organisation qu'au collaborateur.

Liberté et responsabilité

Bien entendu, la gratification financière est pour beaucoup un facteur important de motivation pour s’épanouir dans leur emploi, et celle-ci est étroitement liée à la fuite des cerveaux. Cependant, l'employé qui veut vraiment progresser (ou s'élever dans la hiérarchie) a également besoin de liberté. Il est parfois préférable de ne pas expliquer en trop de détails à quelqu'un comment il doit envisager une tâche, mais bien de mettre l'accent sur le résultat final. Ainsi, vous incitez les employés talentueux à sortir des sentiers battus, à concevoir et à mettre en œuvre eux-mêmes des processus et à améliorer leur efficacité et leurs aptitudes de collaboration ou de coaching.

Les employés motivés et capables considèrent cette liberté comme un cadeau et réalisent qu'elle va de pair avec une grande responsabilité. Le processus en lui-même n'est pas remis en question : c'est le résultat final présenté en fin de course qui sera jugé.

Éviter la fuite des cerveaux ?

Évitez les packages standard – trop souvent centrées sur l'aspect financier – pour garder vos employés à bord et approchez chaque individu sur la base de sa personnalité et de ses compétences spécifiques. Ainsi, les employés se sentiront respectés et ils seront moins tentés par les offres d'emploi de l'extérieur.

More From the Blog...