7 questions à se poser avant d’accepter une offre d’emploi | Robert Half

Publié par Robert Half 26/01/2015

La recherche d’un emploi est un travail en soi. Il faut consulter les offres en ligne, se renseigner sur les entreprises qui recrutent, envoyer son CV, participer à des entretiens d’embauche et attendre des propositions concrètes. Un processus long et parfois fastidieux. Comme la plupart des demandeurs d’emploi, vous serez donc certainement ravi(e) – ou à tout le moins soulagé(e) – de recevoir une offre d’emploi écrite après tous vos efforts. Avant d’accepter la première proposition venue, une sage réflexion s’impose néanmoins. Voici sept questions à vous poser pour vous assurer que le job en question est bien fait pour vous.

Découvrez nos offres d’emploi

Offre d'emploi : les 7 questions à vous poser

  1. Aurez-vous plaisir à vous acquitter des obligations quotidiennes inhérentes à la fonction ?
  2. Le poste sera-t-il suffisamment stimulant et offre-t-il des possibilités de développement de carrière ?
  3. Le niveau de responsabilité correspond-il à votre expérience ?
  4. Dans quelle mesure adhérez-vous à l’éthique et à la culture de l’entreprise ? Si celle-ci attend de vous que vous travailliez 12 heures par jour alors que vous voulez vous limiter à vos 8 heures, vous n’êtes probablement pas faits pour vous entendre.
  5. Où se situe la rémunération proposée par rapport à votre précédent salaire ? Découvrez le Guide des Salaires de Robert Half qui vous offre un aperçu complet des échelles salariales .
  6. Les avantages extralégaux et complémentaires sont-ils intéressants (options d’achat d’actions, remboursement des formations, congés, etc.) ? Lorsque vous hésitez entre deux propositions, ces avantages peuvent s’avérer déterminants. Si une offre répond à la majorité de vos exigences à l’exception d’un avantage que vous jugez important, il n’y a pas de mal à demander de l’inclure au contrat.
  7. Quelle est la façon de travailler de vos futurs supérieurs et collègues et risque-t-elle à terme d’engendrer des conflits ? Demandez-vous si vous parviendrez à travailler en bonne intelligence avec votre supérieur et vos collègues, ou si vous seriez prêt(e) à adapter votre style de vie (déplacements à l’étranger, heures supplémentaires, trajets domicile-travail plus longs...) et à en accepter l’impact sur votre qualité de vie.

L’arbitrage minutieux de ces différents points vous aidera à prendre une décision éclairée, qu’il s’agisse d’accepter, de rejeter ou de négocier l’offre reçue. Si vous continuez malgré tout à douter, fiez-vous à votre instinct. Cet article a été initialement publié sur le blog Work Life de Robert Half Australie.

Découvrez nos offres d’emploi

More From the Blog...