5 tabous à connaître au sujet des entretiens d’embauche

entretien d’embauche

L’entretien d’embauche est une occasion unique de gagner les faveurs de votre futur employeur. Le premier tour de sélection est passé, ce qui signifie que votre profil lui a plu. Il convient à présent de faire preuve de conviction et de professionnalisme. Ce dernier est aussi important que votre expérience et vos compétences. Pour faire bonne impression lors d’un entretien d’embauche, mieux vaut tenir compte de quelques tabous énumérés ci-dessous.   

Découvrez plus de conseils de carrière

1. Dénigrer votre employeur précédent

Vous avez quitté votre emploi précédent en mauvaise entente ? Ne cherchez pas à le dissimuler, mais expliquez honnêtement ce qui s’est passé exactement. Il n’y a pas de raison d’avoir honte d’une divergence de vue professionnelle. Préparez-vous à en parler, car il y a de fortes chances qu’on vous demande les raisons de votre départ. Gardez à l’esprit qu’une candidature n’est pas le moment idéal pour taper du pied : cela nuirait à votre crédibilité.

2. Vanter vos qualités

Lors d’un entretien d’embauche, vos compétences et qualités doivent être mises en avant. Il est normal que vous vouliez vous montrer sous votre meilleur jour, mais il n’est jamais bon d’exagérer. Si vous fanfaronnez, vous risquez de paraître hautain. Un entretien d’embauche est un exercice d’équilibre délicat : si l’humilité est mauvaise conseillère, il faut aussi trouver la bonne mesure en termes d’ambition et de confiance en soi.  

3. Devenir trop personnel

Vous avez traversé une période difficile en raison de problèmes relationnels ou vous ne vous sentez pas bien dans votre peau ? Gardez tout cela pour vous pendant l’entretien d’embauche. Ne parlez pas non plus de votre chien ou de vos projets pour le week-end. Rien ne vous empêche de raconter une anecdote personnelle, à condition que ce soit pertinent pour le travail. Toutefois, il y a de fortes chances que l’on vous pose des questions sur votre situation familiale, vos loisirs, etc. Soyez prêt à y répondre ! 

4. À combien de jours de vacances avez-vous droit ?

Certaines questions sont inappropriées au cours d’un entretien d’embauche, car elles peuvent nuire à votre image et compromettre vos chances d’obtenir l’emploi en question. Ce n’est donc pas une bonne idée de demander à combien de jours de vacances vous avez droit lors du premier entretien. Cela pourrait faire penser que vous n’aimez pas trop travailler et que vous manquez d’ambition. Mieux vaut vous préparer correctement à des questions standard comme ‘Quels sont vos points faibles et vos points forts ? La question des points faibles peut être un piège. Le perfectionnisme et l’impatience ne sont pas des faiblesses. Il faut imaginer autre chose et le tourner à votre avantage.

5. Donner des réponses clichés

Je réfléchis hors des sentiers battus, je suis un fin stratège, j’adore travailler en équipe : mieux vaut éviter ce genre de cliché. Il s’agit de formules toutes faites qui ne vous permettront pas de laisser une bonne impression. Mieux vaut vous appuyer sur des exemples de votre emploi précédent pour démontrer concrètement quels sont vos talents. Le recruteur pourra ainsi visualiser clairement vos capacités, ce qui accroît vos chances de décrocher cet emploi.

Astuce : lisez aussi notre article sur la communication non-verbale.

Partagez cette page