5 raisons qui font des KPI un outil indispensable

Publié par Robert Half 24/03/2016

Les KPI (Key Performance Indicators) forment un outil indispensable dans le cadre de la gestion stratégique et opérationnelle de toute entreprise moderne. Ils permettent de rassembler des données concrètes et mesurables indispensables pour atteindre vos objectifs opérationnels et adapter votre stratégie d’entreprise le cas échéant. Voici 5 raisons qui vous prouvent que vous ne pouvez pas mettre les KPI de côté.

1. Évaluer les objectifs stratégiques

Les KPI sont des données et des variables qui rendent les performances de votre entreprise mesurables. Toute entreprise se fixe des objectifs stratégiques à court et long terme. En associant ces objectifs à des KPI, vous pouvez mesurer précisément s’ils ont réellement été atteints. Vous prenez ainsi la température en permanence et mettez effectivement en pratique votre stratégie d’entreprise. Sans indicateurs clefs de performance, votre plan d’approche aurait de grandes chances de ne rester qu’une page blanche.

2. Vérifier la mise en œuvre de la vision et de la mission

Quelles sont la vision et la mission de votre entreprise ? Voici une question importante dont la réponse constitue le fil rouge de la gestion de votre entreprise. Vous pouvez aussi associer les raisons d’être de votre société à des KPI. Ensemble, ils seront alors la boussole qui vous indique la voie à suivre et seront surtout utilisés pour atteindre les objectifs à long terme. Ces indicateurs clefs de performance sont d’ordre général et offrent des informations pertinentes à la direction.

3. Rationaliser la gestion opérationnelle

Votre stratégie d’entreprise se répercute sur votre gestion opérationnelle. Vous souhaitez vendre davantage de produits ou gagner une plus grande part de marché ? Cela a un impact considérable sur la gestion quotidienne. Afin de vérifier que votre département Operations travaille comme il se doit et que vos efforts portent bel et bien leurs fruits, vous ne pouvez pas vous passer des KPI. Ils indiquent par exemple le nombre de demandes de contact, d’offres, de produits achetés ou l’augmentation du chiffre d’affaires. Une seule question clef : les objectifs ont-ils été atteints dans le délai imparti ?

En ce qui concerne la gestion opérationnelle, il faut surtout se concentrer sur le court terme. Une évaluation mensuelle des recettes, des bénéfices, des activités marketing, etc. est la bienvenue. De cette manière, la qualité du travail presté se concrétise. Les KPI peuvent d’ailleurs concerner tous les départements. Vous pouvez par exemple aussi mesurer le taux d’absence pour maladie ou le renouvellement du personnel dans votre entreprise.

4. Se positionner par rapport à la concurrence

Comment se positionne votre société sur l’échiquier de la concurrence ? Il s’agit là d’une question importante qui doit arriver en tête sur la liste de priorités de tout chef d’entreprise. La croissance de la part de marché est aussi immanquablement un point très important à l’ordre du jour du comité de direction. Les KPI vous offrent un aperçu du nombre de clients gagnés et perdus, du nombre d’achats et de leur valeur. Vous parvenez ainsi à observer les performances de votre entreprise dans leur ensemble et vous pouvez vous positionner stratégiquement par rapport à vos concurrents.

5. Avoir le regard tourné vers l’avenir

Au début de l’année, vous réalisez au sein du comité de direction une évaluation portant sur l’année précédente. De cette manière, vous pouvez fixer vos objectifs stratégiques futurs. Les KPI constituent un fil conducteur idéal pour rendre cette réflexion plus concrète. Grâce à ces données chiffrées, vous disposez d’un point de repère et pouvez déterminer vos objectifs pour les mois et trimestres à venir.

More From the Blog...